RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Gestion de l'offre : En direct d’Atlanta !

Yannick PATELLI ,

Beaucoup de fébrilité à Atlanta

`` Il y a ici beaucoup de fébrilité`` a déclaré à La Vie agricole, Jacques Cartier, président du Conseil des entrepreneurs agricoles (CEA) lorsque nous l’avons rejoint par téléphone. M.Cartier qui s’était  déjà rendu cet été à Hawaï pour suivre de près le développement des négociations du partenariat TransPacifique est depuis hier à Atlanta.

La mise à mort de la gestion de l’offre: pas à l’ordre du jour !

Contrairement à ce qui est écrit dans les journaux québécois, il prétend que rien ne circule pour le moment d’aucune façon sur une potentielle mise à mort de la gestion de l’offre. Il rappelle que dès hier les rumeurs en ce sens ont été démenties par le gouvernement canadien.

Pour Jacques Cartier, il est important de distinguer `` l’abolition de la gestion de l’offre et l’ouverture des marchés``. Il rappelle aussi qu’on parle au Québec sans cesse du marché du lait mais bien peu des œufs et de la volaille et qu’il se peut qu’au final les ouvertures demandées ne soient pas les mêmes pour un marché ou pour l’autre.

En lien soutenu avec le ministre Paradis

Jacques Cartier nous a aussi affirmé être en contact constant avec le ministre Paradis :`` Je suis en communication avec le ministre et son personnel et je peux vous assurer que le ministre de l’agriculture du Québec reste à l’affût!``

Des rumeurs circuleraient à Atlanta d’une arrivée imminente dans les prochains jours d’une délégation ministérielle du Québec.