RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

PTP:Le Canada l’aurait échappé belle !

LVA ,

L’inquiétude des producteurs laitiers suite au Partenariat Transpacifique est légitime mais selon des sources anonymes proches de la négociation qui nous ont contacté juste avant d’aller sous presse de notre numéro d'octobre, il semble que le Canada l’a échappé belle et aurait pu vivre une importation de substances plus néfastes encore que celle vécue actuellement.

Selon la source en question alors que le Canada a rejoint les négociations en 2012, il existait au projet de traité un article qui permettait l’importation de produits qui auraient permis la fabrication sans limite de fromage strictement à base de poudre et à base d’eau ! Une aberration qui selon ce que l’on a pu apprendre n’est pas arrivée grâce à la présence massive de représentants du Québec que ce soit celle du ministre Paradis ou de Jacques Cartier, président du Conseil des entrepreneurs agricoles, qui auraient mis la pression pour faire sauter cette clause. Une interrogation persiste! Si une telle situation est survenue, pourquoi les intervenants syndicaux impliqués depuis des années dans le dossier ne se sont-ils jamais manifestés ? Ce qui est apparu une aberration à certains à Atlanta aurait donc existé lors des rencontres d’Hawaï cet été sans alarmer personne au Québec ! On nous a parlé d’un risque évité liés à l’importation de 35 000 tonnes de fromage à base de poudre et d’eau ! Il reste donc bien des questions en suspens qu’il faudra élucider en échangeant avec les différents négociateurs du traité afin de mieux comprendre l’historique de celui-ci !