RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Assemblée générale de la FPBQ: un producteur demande la démission de Groleau

Yannick PATELLI ,

Vincent Kheletter de l’association de défense des producteurs de bovins : `` Avec la sortie de KPMG une question incontournable pour vous M.Groleau : Vous avez été un grand acteur sur la scène de Levinoff-Colbex. Vous avez dit que les producteurs ne perdront jamais plus que leur fonds de 6 millions. Vous êtes en contravention avec une décision la régie des marchés qui est un tribunal administratif et je pense que c’est un échec pour vous et l’UPA et je demanderais même que vous démissionniez de votre poste.

Marcel Groleau : ``Refaire le passé c’est pas facile ! On a utilisé des moyens sans précédent car on faisait face à une crise sans précédent. Le rapport KPMG n’a apporté aucune accusation contre personne qui aurait agi à son propre profit. Je vis bien avec les décisions prises à l’époque mais les alternatives n’étaient pas si nombreuses. Je suis allé à Ottawa pour demander un prix minimum pour leurs vaches car y’avait plus de marché. Le gouvernement aurait pu imposer un prix minimum, ça aurait été le moins coûteux ! Ils ont préféré que nous, on achète un abattoir et qu’on prenne nous, les risques avec les résultats que vous connaissez aujourd’hui. Il faut regarder en avant on ne réglera pas le passé en se martyrisant continuellement
Vincent Kheletter : ``Pour aller vers l’avenir comme vous dites, vous savez très bien que votre avocate prend les gens par en arrière. On est en train de saisir aujourd’hui. Il faut arrêter tout ça ! Si vous avez l’odieux de perdre la cause qu’est-ce que ces gens-là vont vous réclamer ? Ayez confiance à la cour !