RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

``Il manque d'inspecteurs aux douanes!``

Yannick PATELLI ,

Une sénatrice défend la gestion de l’offre !

La sénatrice Céline Hervieux-Payette rejointe par La Vie agricole s’est plainte du manque de transparence de l’ancien gouvernement conservateur dans le débat sur la gestion de l’offre:`` Sur le Partenariat Transpacifique (PTP), on commence juste à avoir des informations au compte-goutte. Avec les conservateurs, c’était la grande noirceur ! Le gouvernement de Harper contrôlait tout. Avec l’arrivée de Justin Trudeau on aura le retour à la transparence ! ``, de nous dire la sénatrice Hervieux-Payette en entrevue.

La sénatrice veut des régions vivantes

Pour le PTP elle reconnait que si on le regarde dans son ensemble, cela dépasse la problématique des producteurs de lait mais elle dit avoir le souci de la taille des fermes canadiennes et québécoises :``Ça nous prend des milieux ruraux bien garnis pour assurer l’occupation du territoire. Et puis au-delà de cela, le cas des hormones de croissance inquiète tout le monde!`` nous dit-elle. Pour ce qui est du PTP elle ajoutera :`` Si vous croyez que le congrès américain va signer cela, on rêve en couleur.``


Elle fait son Mea Culpa

Elle reconnait questionnée sur l’information qu’elle a fait circuler dans les réseaux sociaux comme quoi la brèche de 3,25 % en serait une de 18,25 % après 15 ans, qu’il s’agit d’une erreur d’interprétation car l’entente actuelle est bien basée sur 1 % du volume de la quantité admise et non sur 1 % de plus par an.

Les douanes ``gruyères``, pas un phénomène nouveau !

La sénatrice Hervieux-Payette reconnait d’emblée qu’il manque d’inspecteurs aux douanes.`` Notre alimentation n’est pas bien protégée. Il y a tellement d’aliments dont on ne se doute pas qu’ils sont si dangereux ! `` nous déclare-t-elle.

Toutefois elle considère que le système de gestion de l’offre doit perdurer : `` Ce système évite les subventions et est facile à administrer. Aux États-Unis, l’agriculture reçoit 100 milliards d’aide par an.  Le Canada n’aurait même pas les moyens de subventionner son agriculture dans les mêmes proportions alors pourquoi signer le PTP ?`` nous dit-elle.

Le Sénat mal informé !

Questionnée sur les rapports du Sénat qui font état de manque d’information de la part de Santé Canada, elle qui siège depuis 22 ans, reconnait que depuis le gouvernement conservateur, ``On ne disposait pas de la latitude nécessaire. Il y avait sous Harper, un contrôle de l’information qui dépasse l’entendement !``

Les OGM, pas si néfastes que cela !

La sénatrice reconnait qu’il est vrai que les OGM peuvent avoir des aspects bénéfiques. L’Europe et notamment L’Italie nous achètent notre blé pour ses pâtes alimentaires dit-elle. ``Il y a eu sur les OGM, une campagne de peur sans base scientifique. M.Bové était à la solde d’autres lobbys``, ajoute la sénatrice qui considère que les OGM n’ont pas été perçus par le grand public à leur juste valeur.