RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les gros transformateurs nous volent carrément !

Constance PARADIS ,

``Mon opinion concernant l’entente du PTP :  Ça fait peur mais il faut faire attention de ne pas mêler les choses. ``

« Ça fait peur mais il faut faire attention de ne pas mêler les choses.  C’est le 3.25% qui va peut-être monter à 3.75% qui devrait être contrôlé. Le lait diafiltré c’est ce qui nous tue présentement.  Avec la gestion de l’offre on ne se cassait pas la tête. C’est la fédération qui faisait tout. » ont dit les propriétaires de la Ferme Duchesne Holstein de Chicoutimi à La Vie agricole.

« Ça aurait été dangereux si on avait ouvert plus. Les gros transformateurs nous volent carrément! On perd entre 10 à 15% sur le prix du lait vendu. On ne contrôle pas ce qui entre au pays. Ce sera quoi si on ne contrôle pas. Ce sera 15, 20, 50%? On imagine des chiffres. »

« Ça aurait pu être pire. La gestion de l’offre est encore en place mais pour combien de temps? Si le prix du lait ne se corrige pas les producteurs laitiers qui sont endettés, surfinancés, ne vont pas survivre. »

« Nos paies sont pas mal amputées depuis le mois d’avril. On aime ça la ferme, nous! On ne compte pas nos heures  mais on aimerait bien pouvoir en vivre. Vivre avec seulement les revenus de la ferme c’est très difficile. »

« On a passé à travers plusieurs crises en agriculture par exemple la vache folle. Quand les prix pour la viande ont remonté nous les producteurs on n’a pas fait plus d’argent. Quand les prix baissent  nos revenus baissent mais quand ça remonte ça ne nous rapporte pas. Le prix du lait augmente mais nos revenus ont baissent. On n’est pas riche. Les quotas de lait on les payés et très cher. Ce sont les transformateurs qui font plus d’argent, pas nous.»

Mes attentes du congrès de l'UPA en décembre prochain : Un meilleur contrôle aux frontières !``

``Développer un meilleur  contrôle du lait aux frontières des États-Unis.  S’en mêler davantage et être plus strict.``