RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

PTP : Bernier devenu peu loquace

LVA ,

Maxime Bernier rejoint à son bureau à Ottawa n’a pas voulu s’exprimer sur les nouvelles orientations du gouvernement Trudeau dans le cadre de l’entente du Partenariat Transpacifique (PTP) mais a fait dire par sa collaboratrice, Renée Farell, que les compensations de 4,3 milliards de dollars promises aux producteurs sous gestion de l’offre ne le regardait plus. Et que chaque gouvernement est libre de respecter ou non les engagements du précédent gouvernement !  

Pas un mot sur le silence des leaders syndicaux

L’adjointe de M.Bernier nous a confié que l’ancien ministre d’État à l’agriculture reconnait qu’avant les élections du 19 octobre, les leaders syndicaux agricoles au Canada ont été briefés  sur les grandes lignes de l’entente du PTP mais qu’il ne veut pas s’exprimer sur les raisons pour lesquelles ces leaders syndicaux, si tel est le cas, n’auraient pas transmis l’information aux producteurs sous gestion de l’offre. Il a fait dire par sa collaboratrice : ``Chacun a fait sa job!``

Nous voulions aussi savoir si la fédération Les Producteurs de Lait (PLQ) a dans les années précédentes fait des représentations auprès du gouvernement conservateur pour se plaindre des importations aux douanes de protéines laitières et de lait dialfiltré, M.Bernier a fait dire par l’entremise de sa collaboratrice qu’il n’en a pas eu connaissance mais que si cela a été fait, c’est directement au ministre de l’agriculture de l’époque qu’il faut le demander.