RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Paradis est clair : Aucune expropriation à Vaudreuil-Soulanges

LVA ,

Paradis est clair: Pas d'expropriation

Comme plusieurs médias l’ont relayé aujourd’hui environ 250 producteurs ont convergé aujourd’hui ce 25 novembre vers le bureau de la députée de Soulanges Lucie Charlebois afin de s’opposer à l’expropriation de terres agricoles pour mettre en place un pôle logistique dans Vaudreuil-Soulanges. Toutefois le ministre Paradis avait déjà déclaré qu’il n’y aurait aucune expropriation dès le 6 novembre et il l'a répété le 24 novembre à l’assemblée nationale. À croire que certains acteurs de cette révolte, L'UPA et nombre de médias, même spécialisés, n’ont pas suivi tous les développements de ce dossier ces dernières heures.

Des manifestants se sont effectivement rassemblés pour converger en tracteurs vers le bureau de la députée libérale. La Fédération de la Montérégie et le président de l'UPA. Marcel Groleau y ont même soutenu les manifestants dans leur discours de protestation. Les producteurs ont exigé du gouvernement du Québec de faire preuve de transparence et de respect envers l’agriculture.

Paradis avait déjà dit deux fois, pas d’expropriation !

Le ministre Paradis, à propos du pôle logistique Vaudreuil-Soulanges, avait déclaré lors de son interpellation devant les groupes d’opposition le 6 novembre dernier en présence de La Vie agricole : `` Ce dossier est majeur. Ce sont les meilleures terres agricoles mais je ne suis pas contre le pôle logistique. Il faut savoir que certaines terres sont déjà en zone blanche. J’ai par ailleurs demandé un avis à la CPTAQ depuis le printemps. Il y a dans ce secteur 300 hectares zonés blancs. Ceux qui veulent peuvent s’installer là!``

Le 24 novembre, la veille de la manifestation, l’opposition officielle avait rappelé à l’assemblée nationale que les agriculteurs de cette région étaient à bout de nerf et André Villeneuve, critique en matière agricole au  parti québécois a alors déclaré : `` Est-ce qu’il y a quelqu’un qui a du cœur là-dedans ?``( sous-entendu dans ce gouvernement)

Pierre Paradis lui a répondu  très succinctement et très clairement : `` Il n’y aura pas d’expropriation pour le pôle logistique à Soulanges``. Le dossier est donc réglé à en croire le ministre. On peut alors se demander pourquoi une manifestation cet après-midi dont les images ont tourné en boucle sur les chaines d’information continue.