RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Stratégie québécoise sur les pesticides : l'Union paysanne reste sur son appétit



L'Union paysanne a pris connaissance de la nouvelle Stratégie québécoise sur les pesticides, dévoilée par le ministre de l'Environnement, David Heurtel. D'entrée de jeu, nous sommes heureux du ton et du vocabulaire employés dans le document qui indique clairement que les pesticides comportent des risques pour la santé des québécois et particulièrement pour ceux qui sont en première ligne : les agriculteurs.

Par contre, le défi dans l'atteinte des objectifs désignés par le ministère de l'Environnement reste entier, puisque les cibles de réduction de 25 % que s'était fixées le ministère de l'Agriculture et l'Industrie, en 2011, apparaissent déjà comme inatteignables. C'est donc dire qu'à moins d'actions musclées la Stratégie québécoise sur les pesticides risque d'avoir des résultats mitigés. 

Benoit Girouard. président de l'Union paysanne