RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Sommet québécois de l’alimentation: Le ministre Paradis a fait le bon choix

LVA ,

C’est avec enthousiasme que le Conseil des entrepreneurs agricoles (CEA) a pris connaissance de l’annonce du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec Pierre Paradis de tenir un Sommet de l’alimentation au début de l’année 2016.L’idée de mobiliser l’ensemble de la filière agricole (producteurs, transformateurs, distributeurs et détaillants) et d’y impliquer le consommateur permettra de mieux orienter les choix à venir, tout en sensibilisant le consommateur québécois à soutenir adéquatement les agriculteurs par des programmes agricoles à la hauteur de nos attentes, a signalé Jacques Cartier, président du CEA.

« C’est une initiative que le Conseil des entrepreneurs appuie. Les entrepreneurs agricoles québécois ont compris depuis plusieurs années qu’ils doivent constamment être à l’écoute de ceux qui demandent et achètent leurs produits. Sans le consommateur, nous ne serions pas là! », souligne Jacques Cartier.

L’UPA à surveiller !

Pour le bien des agriculteurs d’ici, le Conseil des entrepreneurs agricoles espère que l’Union des producteurs agricoles ne se placera pas sur la voie d’évitement dans le cadre de ce sommet, comme elle a décidé de le faire dans le cadre du mandat octroyé à Jean Pronovost sur la relève agricole.

Le ministre doit aller au-delà de la consultation

De son côté, le Conseil des entrepreneurs agricoles entend encore une fois jouer un rôle actif lors de ce sommet dans l’intérêt des entrepreneurs agricoles. ``Nous exigeons cependant du ministre Paradis qu’il s’engage à donner suite rapidement à ce sommet par une stratégie concrète pour le secteur. Ce sommet ne doit pas être qu’une consultation de plus! Le ministre Paradis doit également prendre ses responsabilités et faire davantage de place aux entrepreneurs agricoles, aux secteurs de la transformation et de la distribution dans les activités du ministère.`` de dire M.Cartier