RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le sorgho: la céréale de l'avenir?

LVA ,

Puisqu’il résiste à la sécheresse et qu’il est capable de pousser avec 30 % moins d’eau que le maïs on peut penser que  le sorgho a toutes les vertus pour nourrir la planète. Le sorgho nécessite aussi moins d’engrais et moins de travail au sol avec les tracteurs. Il demande donc moins de besoins en carburant. 

Puisque le monde est promis à une explosion démographique (neuf milliards d'êtres humains à nourrir d'ici 2050), les experts cherchent des solutions. Le sorgho en est peut-être une ! Le sorgho est la cinquième céréale la plus cultivée au monde, essentiellement en Afrique et en Asie pour la consommation humaine. Moins digeste que le maïs des chercheurs ont fini par identifier un gène impliqué dans ce mécanisme, la «pullulanase», qui influe grandement sur la digestibilité du sorgho. La Presse rapportait dès 2013, ``d'autres études sont nécessaires pour évaluer les bénéfices agricoles et nutritifs d'un sorgho de ce type, en particulier des tests de digestibilité «in vivo», mais «nous pensons que l'utilisation de sorgho intégrant cette variante génétique peut contribuer à améliorer la valeur calorique de cet aliment de base», selon ce qu’écrivaient les chercheur impliqués.

Cela permettrait d'assurer la sécurité alimentaire dans des régions sujettes à la sécheresse tout en limitant l'augmentation des surfaces cultivées, concluait l'étude publiée par La Presse.