RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La CAQ satisfaite d’avoir bloqué le dézonage à Soulanges-Vaudreuil

LVA ,

En bilan de fin de session la Coalition Avenir Québec estime avoir fait des gains majeurs, notamment par les efforts déployés par la députée de Mirabel et critique en matière agricole, Sylvie D’Amours en vue de bloquer l'implantation d'un pôle logistique dans la région de Vaudreuil-Soulanges. La CAQ estime que le gouvernement a fait marche arrière en partie grâce à elle.

La CAQ évalue un autre moment marquant de la session lors de l’annonce de l'adhésion du Canada au Partenariat Transpacifique. Dès l’annonce de celle-ci, la CAQ rappelle que la députée de Mirabel a exigé des garanties au ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, afin qu'il s’engage à défendre les intérêts des producteurs laitiers, d’œufs et de volailles du Québec. Le parti se satisfait aussi d’avoir  réussi à obtenir un mandat de surveillance cet automne de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) par la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN). Il était grand temps rappelle-t-on à la CAQ que tous les élus puissent se pencher sur la gestion interne de la CPTAQ. La CAQ est toutefois déçue de ne pas avoir été entendue comme il faut par le ministre sur le dossier du bien-être animal. La CAQ estime que malgré son insistance pour obtenir un encadrement de l’abattage rituel, en s’assurant de l’insensibilisation de l’animal avant sa mort, le flou persiste