RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La CPTAQ affaiblie ?

LVA ,

La Presse sortait hier dans sa publication papier, un dossier déclarant que le gouvernement du Québec retire des pouvoirs à la Commission de protection du territoire agricole ( CPTAQ) par le projet de Loi 85. Le ministre Paradis, comme le rapportait La Vie agricole ces dernières semaines, a déclaré les 6 et 24 novembre derniers, qu’il n’y aurait pas d’expropriation à Vaudreuil-Soulanges, spécifiant même qu’il y avait assez de terres en zone blanche pour envisager l’implantation d’un pôle logistique dans la région.

Le président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie a déclaré hier à La Presse :`` Le projet de loi 85 écarte la CPTAQ de son rôle habituel, ce qui en soi est inquiétant. On voudrait affaiblir la CPTAQ qu’on ne procèderait pas autrement!``

Sylvie D’Amours, porte-parole en agriculture à la Coalition Avenir Québec (CAQ) rejointe hier par La Vie agricole, s’est félicitée d’avoir contribué à bloquer l’expropriation à Vaudreuil-Soulanges mais nous a déclaré : `` Si Vaudreuil-Soulanges est épargné, un peu plus loin à Coteau-du-lac, des inquiétudes persistent où l’on craint encore du dézonage.``