RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Un nouveau joueur dans la distribution?

LVA ,

Sylvain Charlebois, chercheur à l’Université de Guelph en Ontario et chroniqueur invité à La Vie agricole sporadiquement, a analysé dans plusieurs médias ces derniers jours l’augmentation à venir des prix à la consommation dans le domaine de l’alimentation. Il suggère que de la compétition nouvelle pourrait se faire ressentir puisque des rumeurs laissent présager  que le géant allemand Aldi s’intéresse au Canada. Même si c’est le cas, précise-t-il, l’impact de l’arrivée d’un nouveau joueur ne sera pas ressenti avant au moins deux à trois ans.   

Le professeur Charlebois rappelle que l’inflation alimentaire au Canada cette année a encore dépassé le 4% et que 2016 s’annonce identique. Il analyse: ``Après quelques années difficiles, la grande distribution alimentaire a connu une très bonne année en 2015. Plusieurs entreprises telles que Loblaw-Provigo, Sobeys-IGA et Métro ont su utiliser les effets de l’inflation alimentaire à leur avantage. Vu la faiblesse de l’inflation des coûts et la hausse de l’inflation alimentaire, l’ensemble de l’industrie a pu accroître ses profits cette année. (…) Les distributeurs dépensent énormément et, pour une raison ou une autre, leurs frais d'exploitation augmenteront durant les prochaines années. Les distributeurs seront plus vigilants sur le plan des dépenses, principalement celles liées à l’amélioration des magasins et des systèmes de gestion interne, des gains pour les consommateurs. `` dit-il.

L’achat en ligne encore faible au Canada

Si, dit-il, on attend une croissance de l’achat en ligne dans l’alimentaire il rappelle que présentement, le commerce alimentaire représente à peine 1 % du 120 milliards de dollars de produits alimentaires vendus chaque année au Canada. ``C’est très peu si l’on compare le Canada à l’Europe, où l’achat alimentaire en ligne dépasse 2,5 % des ventes. En Angleterre, près de 4,5 % des ventes émanent du commerce en ligne. Le ratio d’achat en ligne est aussi plus élevé en Chine, en Corée, en Australie et au Japon.`` précise Sylvain Charlebois.

Il voit comme Tendances pour 2016, la culture biologique et rappelle que les ventes des produits sans-gluten ont augmenté de plus de 600 % en 5 ans, même s’ils commencent à ``battre de l’aile``. Les quatre tendances alimentaires qui marqueront 2016 selon Sylvain Charlebois sont la santé, les produits locaux, le bien-être animal et la transparence.