RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les associations chevalines fusionnées, un atout !

Yannick PATELLI ,

On sait que le financement des associations de races est en révision au ministère de l’agriculture. Les associations chevalines se sont prises en main rapidement. Elles ont fusionné en un seul organisme intitulé Cheval Québec ! Un atout pour la visibilité dans le cadre des futurs jeux équestres mondiaux au Québec en 2018.

Cette fusion réunit donc Cheval à Québec qui s’occupait du cheval de tourisme et de loisirs, la Fédération équestre du Québec, le comité des races chevalines du Québec, et la filière cheval du Québec. Trois secteurs sont maintenant couverts sous une même direction : le sport, les loisirs et l’élevage.

Pour Laure Chazerand aux communications de l’organisme, il était naturel d’en venir à une organisation plus simple qui regroupe tous les champs d’activités liés au cheval. `` Cette fusion est bénéfique au milieu et sera très positive. On ne connait pas encore le budget alloué par contre mais on sait que le tout sera concentré dans un seul organisme``, dit-elle.

Quand La Vie agricole lui a demandé si cette nouvelle entité pourra mieux collaborer aux futurs jeux équestres mondiaux qui se tiennent au Québec en 2018, Laure Chazerand nous a rappelé :`` Les jeux équestres mondiaux (JEM) sont la propriété de la Fédération Équestre Internationale et c’est la Fédéraion Équestre Canadienne qui a obtenu le mandat des JEM 2018 mais oui il est certain que de parler d’une seule voix sera plus porteur. C’est mieux pour notre visibilité!``