RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

JEM 2018 : Il va falloir commencer à en parler !

LVA ,

Radio-Canada a publié une information mi-novembre à 1000 jours des jeux équestres mondiaux 2018  (JEM 2018) prévus au Québec pour faire le point sur cet évènement majeur pour la province. Plus de 200 personnes ont pris part à la séance d’information à Bromont l’automne dernier. La Vie agricole qui a été média canadien officiel au dernier JEM 2014 en Normandie, en France, suit le dossier pour vous.

Radio-Canada rappelait que les coûts de la tenue de cette compétition sont évalués à 70 millions de dollars et les retombées économiques attendues sont chiffrées à 350 millions de dollars. « On parle de 70 pays qui viendront nous visiter, de 1000 athlètes, 1000 chevaux. C'est extraordinaire! Ce sera de loin le plus gros événement de sport à avoir eu lieu au Canada en 2018 », a indiqué alors celui qui a eu l'idée d'accueillir ces jeux à Bromont, Roger Deslauriers. La Vie agricole a su, auprès de ses contacts suite à sa couverture journalistique menée en France, qu’il se planifie des activités aussi à Montréal et à Québec pour 2018 afin de donner une grande ampleur à cette manifestation. La direction générale des Mondiaux équestres a été confiée à Luc Fournier, ex-directeur des Jeux du Canada en 2013.

Selon les organisateurs, on attend 350 000 personnes et il faudra 8000 chambres pour répondre à la demande. Ces Jeux olympiques équins présentés en France, en 2014 et au Kentucky en 2010 avaient eu pour commanditaire principal les deux fois la compagnie Alltech. Actuellement aucun engagement de la compagnie n’est connu pour le projet canadien.

``Le Canada n'a pas le choix d'être dans ce genre d'événement international. On va regarder les budgets qui sont disponibles. Il y a un changement de gouvernement, un changement d'attitude``, a déclaré le député de Brome-Missisquoi, Denis Paradis à Radio-Canada en novembre dernier.