RSS
| Abonnement | Journal virtuel

287 000 $ en faveur de l'agriculture durable

LVA,

COMMUNIQUÉ - QUÉBEC, le 3 mars 2014 /CNW Telbec/ -La ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale et députée de Taschereau, Mme Agnès Maltais, au nom du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, est heureuse d'annoncer l'attribution d'une aide financière de 286 947 dollars à 3 organismes de la Capitale-Nationale pour la réalisation de 6 projets. Trois d'entre eux bénéficient du Programme de soutien aux essais de fertilisation en culture maraîchère, alors que les trois autres projets seront réalisés en vertu du programme Prime-Vert 2013-2018.

D'abord, l'Institut de recherche et développement en agroenvironnement (IRDA) obtient 173 716 dollars pour appuyer le secteur des productions végétales dans la conduite de trois essais de fertilisation des cultures (NPK). Ultimement, ces essais permettront d'ajuster les grilles de référence pour l'azote, le phosphore et le potassium en ce qui regarde la fertilisation de l'orge, de l'avoine et de la betterave dans les sols minéraux à l'échelle québécoise.

L'IRDA se voit également accorder 68 231 dollars pour poursuivre sa lutte contre la drosophile à ailes tachetées dans les bleuetières au Québec. La démarche retenue par l'Institut consiste à évaluer l'utilisation des filets d'exclusion, qui représentent une technique de lutte de remplacement pour contrer cet ennemi des cultures.

Ensuite, l'Organisme des bassins versants de la Capitale reçoit 30 000 dollars pour l'aménagement des berges et des corridors fauniques dans le sous-bassin amont de la rivière du Cap Rouge. L'Organisme pourra ainsi procéder à la réhabilitation de ce sous-bassin afin d'y harmoniser efficacement l'agriculture et la nature.

Enfin, le Club agroenvironnemental de la Rive-Nord obtient 15 000 dollars afin de réaliser un projet concernant la gestion des épandages de fumier et de lisier dans Charlevoix. L'objectif visé est de promouvoir l'optimisation de méthodes d'épandage et le respect des distances séparatrices, notamment à l'égard des cours d'eau, des fossés et des puits.

« Que nous encouragions des initiatives comme celles de ces organismes me procure une grande satisfaction. Ces actions poursuivent d'ailleurs en droite ligne les objectifs fixés dans la Politique de souveraineté alimentaire que notre gouvernement a dévoilée le printemps dernier. En effet, elles contribuent à modifier les conditions afin que les activités agricoles comme le développement économique des différents maillons du secteur bioalimentaire s'accordent avec la protection et l'amélioration de l'environnement », a souligné M. François Gendron.

« Je retire une grande fierté de l'appui que le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation apporte à ces projets axés sur une agriculture plus respectueuse de l'environnement dans la belle région de la Capitale-Nationale. Il faut saluer ces initiatives qui ont pour but d'établir une agriculture durable en encourageant les producteurs à adopter de nouvelles pratiques agricoles », a indiqué Mme Agnès Maltais.

Prime-Vert est un programme d'appui relatif à l'agroenvironnement qui a pour objet d'aider les exploitations agricoles à relever les défis que pose la protection de l'environnement. Quant au Programme de soutien aux essais de fertilisation en culture maraîchère, il permet d'appuyer le secteur horticole dans la réalisation des essais de fertilisation qui sont menés dans les cultures maraîchères et qui sont destinés à ajuster les grilles de fertilisation en fonction des conditions culturales propres au Québec.

Soulignons qu'avec des investissements de 2,3 milliards de dollars et une demande alimentaire annuelle de près de 34 milliards de dollars qui génère 475 000 emplois, l'industrie bioalimentaire est un moteur puissant de l'économie du Québec.

Pour de plus amples renseignements sur le programme Prime-Vert, veuillez consulter le site Web du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation à l'adresse suivante : www.mapaq.gouv.qc.ca/primevert. Pour en savoir davantage sur la Politique de souveraineté alimentaire, visitez le blogue www.PolitiqueSA.gouv.qc.ca qui lui est consacré ou parcourez la section www.mapaq.gouv.qc.ca/PolitiqueSA du site Internet du Ministère. Il est possible également de suivre le Ministère sur Twitter à l'adresse twitter.com/mapaquebec.

SOURCE Cabinet du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation