RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

``Il faut 3 milliards d’euros pour l’agriculture française!``

LVA ,

Xavier Beulin, président du premier syndicat de France donnait une entrevue à la chaine de télévision BFMTV vendredi dernier où  il déclarait la nécessité de soutenir la réforme du travail voulue par le gouvernement actuel pour rendre le marché du travail plus flexible et réclamait des 3 milliards d’euros d’investissement privé et public dans l’agriculture française pour relancer la compétitivité de celle-ci et la moderniser.

``Je vous rappelle que la filière poulet par exemple a des des bâtiments qui ont plus de 25 ans ``, a-t-il dit à l’animateur Jean-Jacques Bourdin confirmant le besoin d'investissement dans l'agriculture française.

Bourdin lui a alors demandé  si l’objectif final n’était pas d’augmenter la taille des fermes et produire plus. ``Non, il faut produire mieux pour rester sur les marchés`` de répondre Xavier Beulin: `` Cela va prendre 3 milliards d’euros pour rester sur les marchés``,a-t-il ajouté

L'Europe sans solutions !

Il a rappelé que le marché c’est le marché mais s’est dit très en colère contre l’Europe qui selon lui n’apporte aucune solution pour amortir le choc. `` Il faut produire mieux et donc réduire la production de porc et de lait en Europe.`` pense Xavier.Beulin.

Il réclame à l’Europe la levée de l’embargo russe qui ``fait souffrir les agriculteurs européens`` et constate une décroissance mondiale : `` Ça consomme donc moins et il y a un déséquilibre entre l’offre et la demande``, dit-il

À la question de Bourdin qui lui demande puisque les agriculteurs vendent à perte s’ils ne vivent que de subventions et de l’argent des contribuables, Xavier Beulin a précisé; ``Aujourd’hui dans un panier d’épicerie de 100 euros (150 $) seulement 7,50 euro (11,25 dollars) revient au paysan``.

``Qui ramasse la mise ? `` a alors demandé l’animateur. `` Les grands gagnants sont en aval, et la grande distribution et les consommateurs``, de dire le président du premier syndicat agricole de France.

Les casquettes multiples existent aussi en France

`` On vous dit le véritable ministre de l’agriculture``, lui dit Bourdin. `` C’est un fantasme!`` de répondre Beulin.

``Mais vous avez combien de casquettes ? Vous êtes agriculteur, président du Conseil de surveillance du port de La Rochelle, président du conseil économique et social du centre…..``, ajoute l'animateur.

``Ce sont des casquettes qui sont consécutives à des activités que je mène au titre de la profession agricole. La présidence du groupe Avril* qui m’est beaucoup reprochée, c’est un groupe agroalimentaire qui appartient au monde agricole. Notre objectif est de ramener de la valeur ajoutée sur la graine, l’œuf ou le porc.`` précise Beulin.

la FNSEA pour les OGM sur le bout des lèvres !

Le débat s’est terminé sur une ambiguïté quant à l’intérêt de la FNSEA de voir venir les OGM en France. Xavier Beulin a tout de même rappelé que la Commission européenne a donné un avis favorable aux OGM et a déclaré que les cultures avec OGM ne demandaient pas plus de pesticides. Il a rappelé qu’il ne fallait pas se fermer aux avancées de la biotechnologie. `` La relation entre la semence et le phytosanitaire, c’est justement ce que je vous  explique. Si demain on peut avoir des productions de qualité qui peuvent nous affranchir d’avoir des maladies sur le blé ou sur telle ou telle culture, faudrait-il se passer de ces technologies moi je ne crois pas.``

Sur le TAFTA  (accord commercial transatlantique) `` Il faut surtout que l’Europe affirme ses lignes de défense mais  on est extrêmement prudent``

 

*Groupe industriel Avril : 7 milliards de chiffre d’affaires.