RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Sarkozy veut un plan Marshall pour la ruralité, Dupont-Aignan le retour des quotas laitiers!

LVA ,

Nicolas Sarkozy, président du parti Les républicains et ancien président de la République française était aujourd’hui au Salon de l'agriculture, où il a pris son petit-déjeuner avec des représentants du principal syndicat agricole français FNSEA. Pendant ce temps-là il était vivement critiqué par le président du mouvement Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan sur la chaîne de télévision BFMTV.

La France stressée sous Hollande

Le Figaro rapporte que Nicolas Sarkozy a taclé le président de la République François Hollande : ``Je n'avais jamais vu la France dans un tel état de stress. Je ne sais pas si c'est un hasard, mais depuis que François Hollande est au pouvoir, on est passé de 10 à 8 milliards d'excédent commercial``

Perte identitaire pour la France.

«Est-ce que la France va pouvoir continuer à exister? C'est un problème identitaire absolument central», a ajouté l'ancien chef de l'État, publie Le Figaro ce matin. Il a aussi critiqué la mainmise de la Commission européenne sur les négociations internationales. Il souhaite une baisse des charges pour les agriculteurs et des normes revues à la baisse pour qu’ils retrouvent de la compétitivité.

Sarkozy veut un plan Marshall pour la ruralité

Nicolas Sarkozy a aussi confié au quotidien Le Parisien ce matin : `` Il faut un plan Marshall pour sortir la ruralité de cette situation d’abandon. Les agriculteurs ont des valeurs que je comprends et auxquelles j’aspire``

Dupont-Aignan pour le retour des quotas laitiers en France.

Pendant ce temps-là, Nicolas Dupont-Aignan, président du mouvement Debout La France déclarait à BFMTV que la France était le seul pays à recycler ses politiciens qui ont échoué et ajoutait : `` Avec la fin des quotas laitiers, on a tout explosé. J’étais le premier à dire il y a 5 ans qu’il ne fallait pas supprimer les quotas laitiers. Ça va prendre un chef d’État en France c’est simple, qui dit, si on ne rétablit pas les quotas laitiers, je quitte l’Europe``