RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Projet de recherche unique sur le transfert non apparenté d’entreprises agricoles

LVA ,

Le Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA) du Cégep de Victoriaville réalisera un projet de recherche appliquée visant à faciliter et à pérenniser l’établissement de la relève et le transfert non apparenté d’entreprises agricoles. 

Les enjeux

Ce projet vise à répondre à des enjeux majeurs qui affectent la vitalité du secteur agricole et des communautés rurales : la diminution importante du nombre d’entreprises agricoles au cours des dernières années et le départ prochain à la retraite de bon nombre d’agriculteurs. De plus, la relève agricole doit aussi faire face à d’importants défis d’établissement.

Différentes formes d’accompagnement

Ce projet de recherche comprendra différentes formes d’accompagnement des agriculteurs : l’aide à l’identification d’une relève, l’incubation de projet à la ferme chez le producteur agricole cédant et le mentorat destiné aux repreneurs d’entreprises et aux cédants. Des ateliers de formation ainsi que des activités de partage d’expériences et d’apprentissages seront aussi organisés afin de faciliter les démarches des agriculteurs et des mentors. Le directeur du CISA, monsieur Simon Dugré, est convaincu que ce projet de recherche aura des retombées positives pour le secteur agroalimentaire. « Il permettra entre autres aux repreneurs de tester leur projet d’entreprise agricole et d’accélérer les démarches d’établissement et de transfert ».

Un éventail d’expertise

La mise en place de ce nouveau dispositif d’accompagnement nécessitera un éventail d’expertises pour sa réalisation. Ce projet, dirigé par madame Lucie Veillette, chargée de projet spécialisée en transfert non apparenté d’entreprises agricoles pour le CISA, impliquera plusieurs partenaires dont la Fondation de l'entrepreneurship (FDE), le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), l’Ordre des agronomes du Québec (OAQ), la Banque Nationale, le Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) et madame Pierrette Desrosiers, psychologue clinicienne spécialisée en agriculture. D’autres partenaires se joindront éventuellement au projet.

Le CISA rappelle qu’il est un centre collégial de transfert de technologie établi au Cégep de Victoriaville. Sa mission est de mener des projets de recherche appliquée en innovations sociales pour le secteur agroalimentaire. Les services du CISA se déclinent à travers la recherche appliquée, la formation, le transfert de connaissances, l’aide technique et l’éducation citoyenne. Ce projet de recherche est rendu possible grâce à la contribution financière du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH)  qui a annoncé, en janvier dernier, l’octroi d’une subvention au montant de 210 953 $ sur trois ans.