RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les Transmissions, plusieurs choix disponibles sur le marché…

Luc LABRECQUE ,

Au fil des ans les transmissions ont beaucoup évolué. Dans le temps, il fallait appuyer sur la ``clutch`` pour changer de vitesse et maintenant il nous suffit d’appuyer sur un piton ou de pousser un levier vers l’avant. Passer en marche arrière est rendu super simple en actionnant la marche arrière à côté du volant sans que le tracteur ne soit arrêté. Cependant il y a plusieurs choix de transmission disponibles sur le marché. Nous allons les analyser.

Les compagnies nous offrent une gamme de transmission très variée.

En premier lieu, nous avons les transmissions mécaniques dans les plus petits modèles. Pour ceux-là, il faut appuyer sur la ``clutch`` pour changer de vitesse. Cette transmission est convoitée par les producteurs de bois, car c’est une transmission qui demande peu d’entretien à un coût très abordable.

 Il y a aussi les transmissions hydrostatiques aussi vendues dans les plus petits modèles 30 à 60 HP. Cette transmission est surtout utilisée dans le secteur commercial du déneigement résidentiel.

Il existe aussi des transmissions ``semi-powershift`` . Souvent cette transmission est livrée avec 16 rapports en marche avant et 16 rapports en marche arrière (16X16), mais il faut encore appuyer  sur la ``clutch`` entre les gammes. Cette transmission est très populaire sur les tracteurs de 80 à 120 HP. C’est une transmission qui est beaucoup vendue dans presque  toutes les marques de tracteurs. Cette transmission se combine très bien avec les tracteurs équipés de chargeurs avant . Ce sont de bonnes transmissions qui ont fait leurs preuves dans toutes les marques de tracteurs.

Les transmissions ``powershift`` 

 Cette transmission est plus convoitée sur les plus gros modèles de tracteurs conçus pour les gros travaux. Les modèles sont livrés de 16 à 19 vitesses d’avancement et de 4 à 6 vitesses de ``reculons`` et cela sans jamais toucher à la `` clutch``. Ces transmissions sont rendues très performantes avec leurs systèmes automatiques au champ ou sur la route qui sont gérées par l’ordinateur qui permet au tracteur de changer de vitesse tout seul selon la demande.

Par exemple, si on monte une côte avec une charge arrière. Si on se sert de la prise de forces en faisant de l’ensilage. Quand on travaille le sol avec des machines à terre, le tracteur va gérer la vitesse d’avancement pour tirer le maximum de la transmission tout en étant très économique. Cette transmission a fait bien des heureux chez les producteurs agricoles.

Le propos ne serait pas complet sans parler de la transmission à variation continue qui a fait son apparition depuis quelques années et qui a su prendre sa place par ses nombreuses qualités. Cette transmission est conçue pour donner les vitesses d’avancement ou de ``reculons``  indéfinies de 0 à 50 km/h et même plus sur les nouveaux JCB /70 Km/heure. Sans aucun changement de vitesse, le tout fonctionne, juste en poussant sur la manette de commande.

 Elle permet de prendre des vitesses de pointe plus rapidement que sur les autres modèles de transmission. Ceci dit, c’est une transmission qui est plus dispendieuse que les autres, mais elle garde une très bonne valeur de revente. On en voit de plus en plus sur le marché. Elle s’adapte à tous les types de travail. C’est une transmission très polyvalente autant avec un chargeur avant que pour les gros travaux. Souvent quand on essaye cette transmission on ne retourne pas avec les autres.

Pour conclure, les compagnies nous offrent plusieurs choix de transmissions qui peuvent faire le travail demandé. Il est important d’évaluer le travail à faire et respecter le budget que l’on se fixe. Sur ces conseils, faites le bon choix quand viendra le temps pour vous de choisir votre nouvelle transmission.