RSS
| Abonnement | Journal virtuel

Plus d'argent pour la diversification et le développement régional des entreprises agricoles



COMMUNIQUÉ - LÉVIS, QC, le 27 févr. 2014 /CNW Telbec/ - Le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron est fier d'annoncer des bonifications pour un montant de six millions de dollars au Programme d'appui à la diversification et au développement régional de La Financière agricole du Québec (FADQ). La deuxième période d'inscription à ce programme débutera le 10 mars et se poursuivra jusqu'au 9 mai 2014.

Neuf millions de dollars investis pour diversifier, développer et faciliter l'accès aux produits québécois
Rappelons qu'à la mise en place du programme à l'automne dernier, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) ainsi que la FADQ désiraient soutenir le développement de près de 300 entreprises agricoles. En vertu de l'élargissement des critères d'admissibilité et de la bonification du programme, elle en appuiera désormais plus de 600. De plus, l'aide financière accordée se traduit maintenant en un remboursement d'intérêts pouvant atteindre 15 000 $ par entreprise, plutôt que 10 000 $.

À ce sujet, le ministre François Gendron affirme : « Sans la réussite de celles et ceux qui ont la passion de la terre, l'agriculture québécoise ne peut avoir de futur. La bonification annoncée aujourd'hui s'inscrit dans la volonté du gouvernement de soutenir nos entrepreneurs dans leur désir d'expansion, de diversification et d'amélioration afin de mieux nourrir le Québec en entier. »

D'autre part, M. Robert Keating, président-directeur général de La Financière agricole du Québec, soutient : « En participant à la diversification et au développement de nos entreprises agricoles, nous agissons à titre d'organisation responsable qui joue son rôle de leader dans l'essor économique du milieu agricole. »

Volet Appui à la diversification
Son objectif est de favoriser la diversification et la productivité des activités agricoles de l'entreprise en visant l'exploitation de nouveaux produits et services. Pour être admissibles, les projets doivent répondre aux critères suivants :

  • dans le cas d'une entreprise agricole ou d'agrotransformation, le revenu agricole brut doit être inférieur à 500 000 $;
  • dans le cas d'une nouvelle entreprise, son revenu agricole brut devra atteindre 30 000 $ au plus tard trois ans après son lancement.

Volet Appui à l'amélioration foncière
Son objectif est de favoriser l'amélioration du territoire agricole québécois, par exemple en visant la réalisation de travaux de drainage ou de remise en culture de terres en friche. Pour y être admissible, l'entreprise doit démontrer :

  • dans le cas d'une entreprise agricole, que son revenu brut est inférieur à 500 000 $;
  • dans le cas d'une nouvelle entreprise, que son revenu agricole brut atteindra 30 000 $ au plus tard trois ans après son lancement;
  • que le projet se situe dans une municipalité régionale de comté (MRC) désignée prioritaire par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ).

Nouveau volet Appui aux entreprises serricoles
Son objectif est de favoriser une plus grande disponibilité ainsi qu'une meilleure diversité de produits québécois tout au long de l'année. Pour bénéficier de ce programme, l'entreprise doit démontrer :

  • dans le cas d'une nouvelle entreprise, que son revenu agricole brut pourra atteindre 30 000 $ au plus tard trois ans après son lancement.

Toute autre entreprise serricole peut déposer une demande de participation sans égard à un revenu brut maximum. Cette caractéristique demeure cependant propre au volet serricole de ce programme.

Les projets de diversification soumis seront évalués en collaboration avec le MAPAQ. Enfin, plus de renseignements concernant le nouveau Programme d'appui à la diversification et au développement régional sont disponibles à l'adresse suivante : www.fadq.qc.ca/

En offrant des produits et des services de qualité en matière de financement, d'assurance et de protection du revenu, La Financière agricole du Québec favorise le développement et la stabilité de plus de 25 000 entreprises agricoles et forestières québécoises. D'ailleurs, elle place la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité. Avec des valeurs assurées qui s'élèvent à 4,7 milliards de dollars et un portefeuille de garanties de prêts qui atteint 4,4 milliards de dollars, elle participe activement à l'essor économique du Québec et de ses régions.

Source :
Maxime Couture, attaché de presse
Cabinet du vice-premier ministre
et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries
et de l'Alimentation

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation