RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Expo provinciale: Pons est parti

Jean-Pierre Lemieux et Yannick Patelli ,

Christian Pons, responsable de l'exposition agricole provinciale, n'est plus à l'emploi de la Société d'agriculture du comté de Montmagny (SACM), poste qu'il occupait depuis février 2014. D'abord annoncée en début de journée vendredi par la station radiophonique CIQI-FM à Montmagny qui disait le savoir « de sources fiables », la nouvelle a été confirmée par un bref communiqué de presse de la présidente de la SACM, Mme Sylvie Dionne.

Bientôt un 3ème DG à l’Expo provinciale de Montmagny ?

« La Société d’agriculture du Comté de Montmagny (SACM) vous informe que, d’un commun accord, la cessation de ses liens professionnels avec son directeur général, M. Christian Pons, en date du 12 mars 2016 » indique le communiqué. Mme Dionne ajoute : « la SACM désire le remercier pour son temps et ses efforts envers elle. La SACM tient à lui souhaiter bonne réussite dans ses futurs projets ». La SACM avait déjà dû changer de direction générale après la première édition provinciale de son exposition agricole en 2013 suite au départ d’Isabelle Desrosiers.

Un départ déjà annoncé !

Ce n’est pas la première fois que le sujet du départ de Christian Pons revient dans l’actualité malgré les informations que certains médias régionaux de promotion régional diffusaient. À la fin de février, M. Pons lui-même confirmait à La Vie agricole, que son contrat se terminait en octobre et disait « À date, je quitte c'est un fait » (http://lavieagricole.ca/3012/ ).

Des rumeurs de faillite !

Depuis des mois la tenue de l'exposition agricole de Montmagny, son directeur ou la SACM sont l'objet de différentes rumeurs. La plus récente faisait même état d'une faillite possible ». En entrevue récemment, le président de l'Association des expositions agricoles du Québec (AEAQ), M. André Labonté indiquait avoir entendu lui-aussi cette rumeur (http://lavieagricole.ca/3047/). Pour M. Labonté cela serait impossible d'organiser ailleurs un tel événement mais c'est «  le moment de revoir la pertinence d'une telle exposition, de la tenir de cette façon-là ». Pour sa part M. Pons avait alors nié début mars être au courant de cette rumeur et se disait en pleine préparation de la prochaine exposition : « Nous travaillons sur plusieurs projets. Je rentre de Paris avec plein de contacts qui peuvent nous apporter plein de chose ». 

Des discours divergents !

Alors que Christian Pons déclarait à La Vie agricole son optimisme pour l’expo provinciale 2016 avec de nombreux nouveaux projets à son retour de Paris, il confiait à la TCN quelques jours après que l’expo était en péril à cause du financement pas encore annoncé par le MAPAQ, à cause du déficit accumulé important et potentiellement à cause du virus Salmonella Dublin qui s’est introduit dans les élevages laitiers ces derniers temps. Dans le même temps la présidente de l’exposition provinciale annonçait à l’hebdo régional de Montmagny, L’Oie Blanche, que l’exposition aurait lieu aux dates prévues. Il apparaissait alors clairement qu’une distorsion importante existait entre le conseil d’administration et la direction générale.

Un déficit qui inquiète et des prêts de plus en plus difficiles à obtenir !

Il y avait pourtant de quoi inquiéter en lisant le dernier bilan financier de la SACM. « Le bilan présenté en assemblée générale le 26 janvier dernier, dont La Vie agricole a obtenu copie, fait état d'une « insuffisance des produits par rapport aux charges » de 223 928$ comparée à un excédant de 54 801$ l'année précédente. » (http://lavieagricole.ca/3012)

Déjà en septembre il y avait des rumeurs sur le départ imminent de M. Pons et même d'un rappel du prêteur de la SACM, la banque TD. Le DG avait alors nié en ajoutant dans une entrevue ces propos qui avaient quelque peu vexé l’institution bancaire en appui au développement de l’activité: « Si je suis en mesure d'aller chercher un appui financier avec une institution qui aurait un prêt immobilier qui serait moins cher qu'une banque classique c'est à dire une financière agricole ou un financement gouvernemental comme Investissement Québec, c'est sûr qu'on ne se gênera pas à changer notre prêt de place ». (http://lavieagricole.ca/2790/)

Des erreurs de gestion ?

On se rappellera que Christian Pons avait fait en mars 2014 une déclaration à La Vie agricole sur la problématique de financement des expositions agricoles au Québec et avait souligné des achats réalisés par la SACM, de matériel d’Expo-Québec, qu’il jugeait démesurés ! (http://lavieagricole.ca/2394/)