RSS
| Abonnement | Journal virtuel

DEP: un premier cas en Montérégie



COMMUNIQUÉ - QUÉBEC, le 23 févr. 2014 /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation confirme qu'un premier cas de diarrhée épidémique porcine vient d'être détecté dans une ferme de la région de la Montérégie. Dès la suspicion du cas, les mesures de biosécurité ont été rehaussées sur le site d'élevage de façon à éviter la transmission de cette condition à d'autres élevages. Pour le moment, aucun autre cas suspect en lien avec ce site n'a été identifié et la situation est sous contrôle.

« Tous les moyens sont pris pour limiter la propagation du virus et nous continuons de suivre la situation de près à la grandeur du Québec. Il faut demeurer vigilants et s'assurer que des mesures de biosécurité strictes soient appliquées par les transporteurs, les abattoirs, les producteurs et par tous les intervenants, incluant les visiteurs et les fournisseurs de produits et services», affirme le Dr Michel Major, médecin vétérinaire en chef du Québec.

Soulignons que la diarrhée épidémique porcine ne présente pas de risque pour la santé humaine ni pour la salubrité des aliments. Il s'agit d'une maladie contagieuse causée par un virus qui affecte le système digestif des porcs de tout âge, mais elle ne touche pas d'autres espèces animales et ne se transmet pas aux humains.

Afin de faire face à cette nouvelle menace, une stratégie de surveillance, de prévention et de contrôle a été élaborée selon une approche concertée entre le MAPAQ, l'Équipe québécoise de santé porcine (EQSP) et les principaux partenaires de l'industrie.

Le MAPAQ demande aux éleveurs de communiquer immédiatement avec leur médecin vétérinaire si leurs animaux montrent des signes de la maladie et de signaler tout cas positif à l'EQSP au 1 866-363-2433. Une équipe-conseil pourra alors les accompagner dans la mise en œuvre des mesures adéquates de contrôle du virus, limitant ainsi les impacts sur l'entreprise touchée et sur l'industrie porcine québécoise.

Rappelons que depuis le 20 février, un règlement mis en vigueur d'urgence oblige les directeurs de laboratoires à déclarer tout cas de diarrhée épidémique porcine (DEP) constaté sur le territoire québécois.

Pour plus d'information sur la diarrhée épidémique porcine, visitez le site Web du MAPAQ au www.mapaq.gouv.qc.ca.

SOURCE Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

 

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation