RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’Ontario fier de ses producteurs de porcs indépendants !

LVA ,

Bernard Breton inc recevait le 5 avril dernier Amy Cronin, productrice de porc avec son mari Mike en Ontario et aux États-Unis et présidente de l’industrie porcine de l’Ontario.

Cette jeune femme dynamique a présenté les défis et les particularités de l’industrie porcine en Ontario. Elle, qui avec sa famille est à la tête d’exploitations en Ontario et aux États-Unis, est en charge de 18 000 truies qui ont un rendement moyen de 27 porcelets par truie.

Mme Cronin a rappelé que dans les années 70 si l’Ontario comptait 30 000 producteurs de porcs, il n’en reste plus en 2016 qu’environ 1300. Mais ajoute-t-elle, ces producteurs sont très dynamiques exportant dans 65 pays et représentant 4,3 % du marché de l’Amérique du Nord.

La situation est bien différente en Ontario qu’au Québec a-t-elle précisé. ``Alors qu’au Québec l’intégration est maître, les producteurs sont tous indépendants en Ontario et sont encore des fermes familiales.  Ces producteurs indépendants sont proactifs puisque 165 d’entre eux gèrent une usine de transformation et ne dépendent pas ainsi du système de l’intégration.``

Mme Cronin a aussi évoqué lors de sa conférence sa fierté d’avoir participé l’an passé à une délégation gouvernementale en Chine où elle a pu se rendre compte que le porc canadien est perçu là-bas comme un produit d’une grande sécurité alimentaire et que toutes les productions en provenance de notre pays sont associées à l’air frais du Canada.