RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le secteur de l’érable vu d’ailleurs

LVA ,

Le National Post a enquêté au Québec sur le sirop d’érable. Dans un article intitulé la rébellion du sirop d’érable, le National Post a publié récemment un article qui dit que les producteurs d’ici se battent pour garder leur sirop hors des mains du fort monopole québécois au point où des producteurs tenteraient de sortir des barils de sirop la nuit afin de les vendre au marché noir et les exporter hors de la province.

L’équipe du National Post est venue jusqu’à Ste-Clothilde-de-Beauce au Québec pour constater la crise de l’érable telle que vécue dans la belle province. Ils y ont rencontré  plusieurs intervenants, dont Angèle Grenier qui combat la FPAQ ( Fédération des producteurs acéricoles du Québec) depuis des années. Au cours de leur passage à Québec le National Post a aussi questionné Daniel Gaudreau, une autre figure de la dissidence dans le monde de l’érable. Celui-ci leur a déclaré que la Fédération avait plus de pouvoir que la police. Le Québec serait donc l’Arabie Saoudite du sirop d’érable où des producteurs, par rage, traiteraient leur syndicat de «mafia » de dire le National Post !

Le papier de National Post rappelle que malgré l’augmentation du nombre d’érables entaillés, le Québec qui avait 78 % du marché mondial en 2002 n’en avait plus que 69 % en 2012.