RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pour Bruno Saint-Pierre quand c’est assez, c’est assez !

LVA ,

Bruno Saint-Pierre, producteur laitier et l’un des administrateurs de la page  Facebook Lait’quitable, maintenant célèbre pour son combat contre l’importation de lait diafiltré et de protéines laitières des États-Unis lance un coup de geule sur Facebook aujourd’hui et mobilise à nouveau pour une nouvelle manifestation.

Dès les mois de Mai et Juin derniers La Vie agricole alarmait la population quant à cette problématique, il vient de nous écrire et nous relayons aujourd’hui le message de ce jeune producteur : `` Lundi il y aura manifestation au centre-ville de Granby et je vous invite à vous joindre à nous. Des agriculteurs comme moi qui en ont marre de faire rire d'eux. Nous avons une entente avec les citoyens soit de produire le lait consommé par les canadiens. En répondant aux besoins du marché, il se trouve que nous avons des surplus de protéines du lait. Afin d'aider les transformateurs nous avons donc accepté d'acheter tous les surplus de protéines qu'ils n'arrivent pas à vendre. Mais présentement, les transformateurs laitiers Parmalat(lactalis), Saputo et également Agropur ont décidé de faire un coup d'argent et d'abuser de notre générosité. Ils importent la protéine des États-Unis en le faisant passer pour un concentré de protéine et donc légalement sans payer de douane et rendu à l'usine le font passer pour du lait et non un concentré de protéine car la loi ne leur permet pas d'utiliser plus de 17% de concentré de protéines (varie selon le type de fromage). Ils font cela et nous revendent aux producteurs notre protéine en les faisant passer pour des surplus alors qu'ils pourraient l'utiliser au lieu d'importer la protéine américaine, ce qui fait perdre beaucoup de revenus aux producteurs. Le gouvernement du Canada est chargé de faire respecter la loi qui limite l'utilisation de concentré de protéines dans la fabrication de fromage, mais ne le fait pas. Nous voulons les forcer à agir c'est pourquoi nous nous rendons au bureau du député de Granby. Encore une fois, joignez-vous à nous pour nous aider à dire au gouvernement c'est assez, il est temps d'agir!``