RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les funérailles de la petite vache bleue?

LVA ,

La rencontre à venir ces jours-ci de la fédération, Les Producteurs de lait du Québec (PLQ) qui se tiendra au Mont Tremblant pourrait réserver des surprises. Plusieurs producteurs de lait craignent qu’une résolution soit prise qui au final aurait pour but d’éliminer le principe du logo de la petite vache bleue 100 % lait canadien sur les produits laitiers vendus au Canada. Certains dirigeants, se demandent-ils, seraient-ils alors sous la pression de certains transformateurs ? Voici le texte remis par PLQ qui circule auprès de plusieurs producteurs et qui sème l’inquiétude dans les étables du Québec ?

Dans une section intitulée Marketing et logo qui a été remise à des producteurs par PLQ, on retrouve une proposition qui dit ceci:

``Considérant : que depuis plusieurs années, beaucoup d’efforts et d’investissements ont été faits pour promouvoir et faire adopter l’usage du logo ``petite vache bleue lait 100% canadien`` par les fabricants de produits laitiers, que malgré ces efforts le niveau d’usage du logo demeure très en deçà des attentes, les trois transformateurs canadiens notamment refusant encore de l’utiliser, que nos producteurs sont partagés entre une approche pour le maintien intégral du logo avec une accentuation des efforts pour forcer son adoption par les transformateurs et une autre approche cherchant à modifier la stratégie actuelle pour tenir compte des obstacles à son adoption, qu’une importante réflexion est en cours au sein de l’équipe marketing des Producteurs laitiers du Canada (PLC) concernant l’ensemble de la stratégie marketing générique visant à mieux positionner le savoir-faire et les valeurs de la profession, les mérites nutritionnels des produits laitiers et tenir compte de l’arrivée d’importations additionnelles dans les prochaines années, qu’un repositionnement similaire est aussi amorcé au Québec, l’assemblée générale annuelle des producteurs de lait du Québec recommande aux producteurs de lait  du Canada

-De faire les évaluations pertinentes selon les règles de l’art pour mesurer la performance de la stratégie actuelle du logo
-De transmettre, dans les meilleurs délais, les conclusions de ces évaluations aux Producteurs de lait du Québec (PLQ) et aux organisations de producteurs des autres provinces.
-Selon les résultats obtenus de ces analyses, de maintenir ou de modifier la stratégie actuelle de façon à obtenir un meilleur rendement de nos investissements dans le concept du logo, d’accroître le plus possible les ventes du lait canadien, de guider les consommateurs vers les produits laitiers canadiens pour qu’ils en fassent leur premier choix, et de promouvoir le savoir-faire de la profession.``

Cette proposition qui sera donc vraisemblablement discutée au cours des prochains jours risque selon plusieurs de nos sources d’être la missive que l’on envoie pour annoncer une mort lente de la petite vache bleue et probablement ses funérailles par la suite alors que c'est elle qui est censée garantir la provenance du lait du Canada.