RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Un chroniqueur de La Vie agricole sort un livre en France

LVA ,

Mathieu Bock-Côté docteur en sociologue et chroniqueur à La Vie agricole vient de sortir un livre en France : Le multiculturalisme comme religion politique. Le lancement québécois se fera fin mai.

Les travaux universitaires de Mathieu Bock-Côté portent principalement sur le multiculturalisme, les mutations de la démocratie contemporaine et la question nationale québécoise.

Le Figaro, quotidien français, où il est aussi chroniqueur le considère comme la figure de la vie intellectuelle québécoise : `` le sociologue Mathieu Bock-Côté dépeint avec précision, rigueur et bonheur d'expression les sources, les manifestations et les ultimes conséquences du bouleversement majeur qui affecte notre monde``

Il signe aussi cette semaine dans Le Figaro un texte dans lequel il craint que le projet de loi 59 (PL 59) du gouvernement du Québec visant officiellement à lutter contre les «discours haineux» ne soit plus néfaste qu’il n’y paraît. ``On ne pourra plus se questionner sur la responsabilité de l'islam dans sa difficile intégration aux sociétés occidentales. Chose certaine, ce sont de tels esprits qui s'empareront de cette loi pour faire régner la leur``, dit-il.

Et il ajoute : ``Pour l'essentiel, le PL 59 accorderait aux individus le droit de porter plainte non plus seulement en leur nom propre, s'ils se sentent diffamés, mais au nom d'une communauté qu'ils croiraient victime de propos haineux, sans qu'on ne sache comment définir les propos en question. La Commission des droits de la personne et de la jeunesse (CDPDJ) (…) serait alors responsable d'enquêter pour identifier les contrevenants. Elle pourrait non seulement punir ceux qui s'en rendraient coupables en leur distribuant des amendes salées, mais établir un registre public des délinquants et censurer les publications qui accueillent un tel discours. La CDPDJ détiendra pratiquement le pouvoir de censurer les médias qui ne se soumettent pas à sa vision``.(…) ``La présence en commission de l'imam Salam Elmenyawi a laissé deviner la suite des choses: il a expliqué qu'on devrait interdire de rire des religions en général et de l'islam en particulier.`` Pour Mathieu Bock-Côté, l'esprit critique n'est plus le bienvenu :  ``On veut interdire la contestation politique et idéologique du multiculturalisme d'État. ``

Pendant ce temps cette semaine au journal télévisé de France 2, David Pujadas ( l’animateur politique vedette de la télévision française) présentait un reportage sur le nouveau Canada incarné par la vision très multiculturaliste du nouveau premier ministre Justin Trudeau. 

 

Crédit dessin: Le Figaro