RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La Vie agricole au cœur de l’affaire ``expo`` et au cœur de la mobilisation !

LVA ,

L’Exposition provinciale de Montmagny a toujours fait parler d’elle depuis sa première édition en 2013. Les résultats en terme de visiteurs n’ont jamais atteint les grands succès que sont les évènements agricoles comme Expo-Champs à Saint-Liboire et le SIMAQ (Salon international de la machinerie agricole du Québec) à Québec. Et la présence dans les médias de l’exposition provinciale, depuis qu’elle est transférée sur la Côte-du-Sud, l’a été plus souvent pour les mauvaises raisons que pour les bonnes, comme si elle subissait un mauvais karma depuis le début. Mais plusieurs personnes semblent se mobiliser autour d’une renaissance. La Vie agricole tient le rôle central de l’information provinciale sur cette histoire pour dénoncer les erreurs de parcours comme pour promouvoir les bonnes âmes qui souhaitent renouer avec le positif !

Une équipe gagnante avec la radio locale

Soulignons que la radio locale ( CIQI FM) fait équipe avec nous et un travail de terrain nécessaire en plus de notre journaliste Jean-Pierre Lemieux.

La sortie médiatique de Pons en 2015

En mars 2015, Christian Pons alors directeur général de cet évènement montait au créneau et confiait à La Vie agricole des manques quant au fonctionnement dans le financement des expositions agricoles. Il disait : `` Si le ministre Paradis veut faire du ménage, j’ai bien des choses à dire en expliquant les choses vécues sur le terrain (…) Moi quand j’ai accepté ce contrat, je croyais que les associations et fédérations qui reçoivent des montants importants se concertaient. Je me rends compte que même lorsqu’elles disent qu’il y a concertation, ce n’est pas vrai. Chacun privilégie le rapatriement du financement pour sa propre organisation et accumule dans son fonds plutôt que de dépenser pour participer à de la visibilité lors des expositions agricoles. Parfois l’argent sert même à payer des partys bien avant la visibilité de telle ou telle race`` ( La Vie agricole- mars 2015).

Le MAPAQ durcit son contrôle

Depuis le MAPAQ a mis en place un système qui semble forcer la fusion des associations. Sous peu le ministère devrait en dire plus sur le financement des associations et des expositions. Le directeur d’alors à l’exposition provinciale critiquait aussi des pratiques douteuses sur le terrain. Le président en poste à la Société d’agriculture à l’époque, Simon Boulet est parti. Pons est resté.

Montmagny encore dans la tourmente !

Les choses ne se sont pas forcément arrangées ces derniers mois à Montmagny puisqu’un an plus tard, Pons est parti et la crise a pris de l’ampleur au point où la présidente actuelle Mme Dionne vient d’annoncer l’annulation de l’exposition pour 2016 et doit sous peu présenter les chiffres d’un manque à gagner qui semble d’ampleur importante.

La Vie agricole obtient les premières déclarations dans la province !

Rapidement lors de l’annulation de l’évènement nous avons obtenu les déclarations, du whip en chef du gouvernement, Stéphane Billette, de la critique en matière agricole à la Coalition Avenir Québec, Sylvie D’Amours, du critique en matière agricole au Parti Québécois, André Villeneuve et du ministre de l’Agriculture, Pierre Paradis. Tous font consensus pour espérer une relance à Montmagny.

L’idée de la relance prend forme en région

L’écho est entendu par les gens d’affaires de Montmagny et la chambre de commerce a déclenché une conférence de presse la semaine passée pour promouvoir la mobilisation dans la région, un manque qui fait défaut depuis le début, semble-t-il. La Vie agricole a alors donné la parole à tous les intervenants impliqués et intéressés dans le milieu agricole à s’exprimer sur l’avenir de l’exposition provinciale.

Alfred Boulet veut reprendre tout à zéro !

Alfred Boulet, producteur et ancien président de la Société d’agriculture de Montmagny (SACM) a donné une entrevue à notre journaliste et a souhaité une assemblée générale de la SACM pour repartir tout à zéro.

Des appuis de partout au Québec !

De nombreuses personnalités déclarent souhaiter le maintien à Montmagny et se disent prêtes à aider au besoin. Ce sont exprimées toutes pour encourager Montmagny, par le biais de La Vie agricole et/ou  de la radio CIQI FM, Stéphane Gendron, chroniqueur, Jacques Proulx, ancien président de l’UPA, Benoit Girouard, président de l’Union paysanne, Bernard Généreux, député fédéral du secteur, André Labonté, président de l’Association des expositions agricoles du Québec (AEAQ), Pierre Rhéaume, conseiller en communication et chroniqueur à La Terrre de chez nous. Hier Jeannine Thibault, qui a été secrétaire à Expo-Québec et  à Montmagny également s’est confiée à Jean-Pierre Lemieux. Ce matin François Comeau, promoteur du grand salon SIMAQ à Québec nous confiait : `` Si Montmagny avait un peu plus de temps, ils pourraient faire quelque chose d’unique !``

De son côté Gilbert Normand, ancien maire de Montmagny, et ancien ministre fédéral rappelait qu’il sera très important dans ce projet de relance de savoir quel est l’intérêt réel des gros commanditaires mais aussi de la Ville de Montmagny elle-même ! Pour l'ancien maire de Montmagny, c'est clair: `` C'est Montmagny qui doit relancer avant de compter sur le MAPAQ!``

 

Crédit Photo: Ombeline