RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’UPA oublie-t-elle de regarder dans sa poche?

LVA ,

Alors que la semaine passée, l’UPA demandait la tête du ministre de l’Agriculture, Pierre Paradis, à cause de l’appui qu’il a fait avec son fonds discrétionnaire auprès de deux organisations représentant des producteurs, L’Union paysanne et le Conseil des entrepreneurs agricoles, La Vie agricole apprenait cette semaine dans un document qui lui a été remis par courriel que selon la liste des divers organismes qui ont bénéficié de montants d’argent en provenance de ce fonds discrétionnaire du ministre Paradis, certaines organisations liées à l’UPA en font elles-mêmes partie dont la Fédération de l’UPA de la Montérégie pour un montant de 10 000 $. Est-ce à dire que pour l’UPA, c’est:  ``non au discrétionnaire sauf dans ma poche ?``

Depuis la parution de cet article, L'UPA de la Montérégie a dévoilé la lettre du ministre Paradis qui accompagnait le montant de 10 000 $ remis à son organisation. Cette lettre spécifiait que le montant était en transfert pour être remis à une famille agricole dans le besoin. La liste à laquelle La Vie agricole a eu accès fait état de nombreux dons faits à même le discrétionnaire du ministre de l'Agriculture à plusieurs organisations régionales mais aussi à la Fédération des apiculteurs du Québec pour un montant de 5000$.