RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le confort de l’opérateur

Luc LABRECQUE ,

Le confort de l’opérateur passe par plusieurs points et les compagnies mettent beaucoup d’emphase pour que les opérateurs puissent passer plusieurs heures consécutives sent ressentir la fatigue ce qui leur assure une meilleure productivité.  Nous allons analyser les points qui contribuent au confort sur un tracteur.

Premièrement, il y a la suspension du pont avant qui est un point incontournable pour le confort. Il faut découvrir les suspensions avant hydropneumatiques qui assurent un débattement pouvant aller jusqu’à 12 pouces et qui absorbent une bonne partie de l’impact. Un autre point qui est fort apprécié, c’est que les roues sont indépendantes l’une de l’autre ainsi on garde toujours le contrôle du terrain. Sur certains modèles l’entretien est quasi inexistant sur les ponts avant donc cela laisse plus de temps pour travailler.

Il faut aussi s’attarder à la suspension sur la cabine qui est une excellente combinaison pour un confort accru. Cette suspension peut être hydraulique, pneumatique ou mécanique. À mon avis toutes ces suspensions travaillent très bien et à un coût très abordable. Beaucoup de tracteurs en sont équipés sur le marché.

Un autre point qui joue un rôle majeur, c’est le choix des marques et la pression des pneus, car ils sont aussi capables d’absorber une partie des chocs.

Les Cabines sont de plus en plus vitrées. La visibilité sur les nouvelles cabines est très impressionnante dû au fait que la surface vitre prend tout son sens même pour les tracteurs équipés de chargeurs qui ont maintenant des vitres au-dessus de la tête. Les cabines sont montées sur 4 ou 6 poteaux pour une visibilité accrue et elles sont très bien insonorisées jusqu’à 68 décibels. On retrouve dans les nouveaux modèles beaucoup de place en cabine, ce qui accentue le confort du producteur. Dans les cabines, on retrouve le poste de l’opérateur où le siège est très important. Il existe plusieurs options pneumatiques, des régulateurs de température et de ventilation. On peut choisir des options avec suspension latérale, ajustement lombaire et même du cuir quand on veut se payer du grand luxe.

Dans le poste de contrôle de l’opérateur, tout est maintenant à la portée de la main avec les manettes multifonctionnelles. Il est important de faire avancer le tracteur tout en gérant les sorties d’huile et le relevage hydraulique, le tout sur la même manette. Dans certains cas on peut même barrer les différentiels, le système GPS intégré. Les écrans tactiles nous donnent toute l’information sur le tracteur. Il y même des compagnies qui offrent le poste inversé pour satisfaire une certaine clientèle. J’aime particulièrement le système de lumière avec option 360 au xénon pour une visibilité maximale la nuit.

Vous comprendrez que choisir son tracteur peut être un véritable plaisir mais pour conclure, quand on commande un tracteur neuf il faut savoir qu’il n’y a pas vraiment de limite pour le confort, mais que tout a un prix et qu’il faut bien évaluer nos besoins.