RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le désespoir des producteurs laitiers en France

Yannick PATELLI ,

Alors que plusieurs s’interrogent ici à savoir si l’abandon de la gestion de l’offre n’ouvrirait pas sur un monde meilleur et plus juste, preuve est faite que ce n’est pas le cas pour les producteurs de lait français qui subissent depuis un an la chute des prix du lait depuis la fin des quotas en Europe. Le célèbre magazine hebdomadaire télévisé ``Envoyé spécial`` sur la chaine publique France 2 a présenté le 20 mai ( repris hier au Québec sur TV5 monde) un reportage des plus édifiants sur les problématiques survenues suite à ce changement de régime vers une libéralisation complète du marché du lait et le surplus de production que cela a entrainé.

Pour certains c’est la preuve que les producteurs sont en France les pieds et les poings liés aux industriels. Pour d’autres c’est une forme d’esclavagisme. Personne n’a le moral en France parmi les éleveurs nous apprennent les journalistes de France 2. L’endettement des fermes pose problème alors que le prix payé pour un litre de lait est passé de 0,38 cent d’euro à 0,29 cent.

Le reportage nous apprend aussi que des accords de sociétés concurrentes se font entre les compagnies qui collectent du lait au détriment donc d’une saine concurrence. Des producteurs rappellent qu’il ne leur est pas rare de travailler 10 à 12h pour rien. Le député européen du groupe Les Républicains précise qu’il a bien essayé de bloquer cette loi qui a permis la libéralisation du marché, sans succès face à une Allemagne très déterminée. Si les journalistes parlent d’anarchie, Michel Dantin n’hésite pas à parler de ``guerre du lait``.

Crédit photos: France 2

Lien pour écouter l’émission :

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-eleveurs-ils-produisent-pour-du-beurre_1456199.html