RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pour Cohn-Bendit, le peuple n'a pas toujours raison!

LVA ,

Le peuple n’a pas toujours raison. C’est du moins ce qu’il a déclaré sur la radio France-Inter après le référendum britannique qui a entraîné le Brexit selon ce que rapporte le quotidien français Le Figaro. L'ancien eurodéputé et ancien leader des manifestations de mai 68 en France fait un parallèle avec le nazisme. 

Le résultat du référendum en Grande-Bretagne sur la sortie du pays de l'Union européenne a mis Daniel Cohn-Bendit hors de lui précise Le Figaro. ``Il faut arrêter de dire que le peuple a toujours raison. Quand un peuple vote pour l'extrême droite, quand un peuple vote pour le nazisme, il n'a pas raison, même si c'est le peuple``, a-t-il dit sur les ondes de la radio. Il a rappelé que 10 à 20 % des Britanniques regrettaient d’avoir voté pour la sortie de l’Union européenne. Alors qu’il reçoit le soutien de Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, il est attaqué par d’autres. Arnaud Montebourg, ancien ministre de François Hollande, a quant à lui déclaré ``qu’un contournement du référendum britannique serait une insulte à la démocratie``. Daniel Cohn-Bendit l’a qualifié de crétin.

Cohn-Bendit se dit contre les référendums qui sont des sujets de division et demande plus de transparence dans les élections européennes. La sortie de Cohn-Bendit a aussi été fustigée sur twitter par Florian Philippot, le vice-président du Front national :``Des propos rageux ce matin chez Cohn-Bendit et Moscovici contre les référendums et les peuples “qui votent mal. Le Brexit révèle le réel!`` a-t-il écrit.