RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les ventes d’équipement, le reflet de l’état de santé du secteur agricole !

LVA ,

 Les ventes d’équipement sont le reflet de l’état de santé du secteur agricole, selon un rapport de FAC. Des prévisions prometteuses des recettes monétaires agricoles suggèrent que les ventes d’équipement agricole neuf s’amélioreront lentement au cours des deux prochaines années, selon le plus récent rapport agroéconomique de Financement agricole Canada (FAC).

Le rapport, Prévisions des recettes monétaires agricoles et des ventes d’équipement de 2016-2017, indique que les ventes totales d’équipement agricole neuf devraient rebondir de 7 % en 2017, portées par la hausse prévue des recettes monétaires agricoles au cours des prochaines années.

« L’équipement agricole compte parmi les plus importants actifs de nombreux agriculteurs et il représente un excellent indicateur de l’état de santé de l’économie rurale », a expliqué Jean-Philippe Gervais, économiste agricole en chef à FAC. « Bien que les producteurs, les fabricants et les concessionnaires doivent faire preuve de prudence, plusieurs facteurs comme la forte demande de produits agricoles de base, les faibles taux d’intérêt et la stabilité du dollar canadien devraient déclencher une amélioration du marché de l’équipement agricole neuf. »

Les ventes totales d’équipement agricole neuf ont diminué de 13,8 % en 2015, en raison de l’incertitude entourant la production canadienne de cultures et de la faiblesse des prix des produits de base. L’augmentation des prix de l’équipement neuf au Canada, laquelle est attribuable à la dépréciation du dollar canadien, a également contribué à freiner la demande d’équipement.

La vigueur des ventes d'équipement neuf avant 2014 fait paraître les ventes de 2015 plus faibles, même si elles sont comparables à la valeur moyenne des dix dernières années.

« Les ventes d’équipement sont habituellement un indicateur avancé de la santé du secteur agricole, a précisé M. Gervais. Le resserrement des marges au cours des dernières années a poussé certains producteurs à louer plutôt qu’à acheter l’équipement agricole. Nous avons également vu des producteurs se regrouper pour acheter et partager de l’équipement agricole. »

Les ventes d’équipement agricole neuf étaient faibles au début de 2016 comparativement à 2015, mais elles devraient se redresser à la fin de 2016 et au cours de 2017 grâce à une amélioration des perspectives économiques en agriculture, selon le rapport de FAC.

« Le redressement des ventes d’équipement agricole neuf que nous prévoyons est attribuable à la hausse prévue des recettes monétaires dans divers secteurs agricoles, a poursuivi M. Gervais. Rien n’est garanti, mais les principaux indicateurs sont prometteurs. »

Le rapport prévoit que les recettes tirées des cultures augmenteront de 5,8 % en 2016, et de 3,8 % en 2017. Ces prévisions sont fortement influencées par les prix élevés sur les marchés à terme des principales cultures céréalières et oléagineuses ainsi que par la valeur du dollar canadien qui devrait demeurer sous sa valeur moyenne des cinq dernières années.

M. Gervais a expliqué que les faibles taux d’intérêt ont également des effets à court et à long terme sur les ventes d’équipement agricole. La faiblesse continue des taux d’intérêt devrait stimuler les ventes, surtout celles de gros équipement.

Pour lire le rapport de FAC sur les ventes d’équipement agricole et visionner la vidéo, visitez www.fac.ca/ventesdequipementagricole. Pour participer à la discussion, visitez le billet de la Tribune agroéconomique de FAC à www.fac.ca/Tribune.

FAC est le plus important prêteur à l’industrie agricole canadienne et possède un portefeuille de prêts de première qualité de plus de 28 milliards de dollars. Nos employés ont à cœur l’avenir de l’agriculture au Canada et le rôle de cette industrie qui devra subvenir aux besoins alimentaires d’une population mondiale toujours croissante. Nous offrons des solutions de financement souples et concurrentielles ainsi que des logiciels de gestion, de l’information et des connaissances spécialement conçus pour l’industrie agricole et agroalimentaire. Nos profits sont réinvestis dans l’industrie et dans les collectivités où vivent et travaillent nos clients et nos employés. Visitez fac.ca ou suivez-nous sur Facebook, LinkedIn et Twitter à @FACagriculture