RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Justin Trudeau au Québec mais pas d’annonce en vue pour les producteurs laitiers !

Yannick PATELLI ,

Le Quotidien de Chicoutimi a publié hier un article qui laisse présager que le premier ministre du Canada n’aura pas de nouvelles particulières à transmettre à la région Saguenay Lac-Saint-Jean et au Québec lors de son passage cette semaine dans le cadre du caucus de son parti. Osera-t-il ne donner aucune réponse aux producteurs laitiers du Québec inquiets de l’importation massive de lait diafiltré ?

Aucune annonce majeure

``Justin Trudeau ne fera aucune annonce majeure pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, pendant la tenue du caucus libéral les 25 et 26 août``, de citer Le Quotidien qui a joint l'équipe du premier ministre : ``Aucune annonce importante pour la région n'est prévue à l'agenda``, a-t-on dit au cabinet du premier ministre.

Qui parlera aux producteurs laitiers ?

Les producteurs laitiers espèrent pourtant recevoir de bonnes nouvelles de la part du gouvernement de Justin Trudeau quant à un règlement en lien avec la problématique des frontières et l’importation massive de lait diafiltré. Des manifestations sont donc à prévoir. Le réseau Lait’Quitable défend la cause des producteurs laitiers depuis des mois. Quelles seront ses actions pour faire entendre sa voix ? L’UPA qui a été partie prenante d’une entente avec les industriels en dévoilera-t-il les différents aspects ces jours-ci ou laissera-t-il les producteurs encore longtemps dans l’ignorance ? Le ministre de l’Agriculture Pierre Paradis en profitera-t-il pour faire une annonce conjointe avec le premier ministre du Canada ou l’interpellera-t-il ?

Il serait assez inconcevable alors que le Québec expose une crainte quant à une crise agricole en perspective que Justin Trudeau vienne seulement faire des réunions à huis clos, des selfies et des sourires.

Apporter des solutions modernes à la gestion de l’offre

La Vie agricole donne, dans ses pages, la parole à l’ensemble des acteurs impliqués depuis nous avons dévoilé en septembre 2015 que du lait se jetait en grande quantité au Québec alors que les importations allaient bon train. Notre équipe travaille actuellement sur la réalisation d’un livre qui mettra en lumière cette problématique et tentera d’apporter des solutions à la modernisation de la gestion de l’offre.

Depuis les derniers mois, les lettres d’opinion dans les médias généralistes ou spécialisés sont légion pour demander à Justin Trudeau d’apporter une solution en faveur de l’agriculture québécoise. L’appel sera-t-il entendu ?