RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le Canada nuirait à la rentabilité des laiteries américaines!

LVA ,

Dans une lettre adressée au représentant du commerce américain Michael Froman et secrétaire à l'Agriculture, les sénateurs américains Chuck Schumer et Tammy Baldwin se disent préoccupés par la stratégie récemment annoncée par le Canada et son programme déjà actif sur les prix en Ontario avec la classe VI. 

Selon les sénateurs, ces nouveaux programmes incitent les transformateurs canadiens à utiliser des intrants de lait et de produits laitiers canadiens, pénalisant donc l'utilisation de produits laitiers importés.

``Nous sommes particulièrement préoccupés par ces types de programmes qui amènera le Canada à diminuer les exportations de lait diafiltré de New York et du Wisconsin`` explique la lettre des sénateurs. Les entreprises de états américains qu’ils représentent s’inquiètent déjà des pertes considérables sur les ventes à l'exportation en raison de la politique laitière que l'Ontario a présentée ce printemps apprend-t-on dans un communiqué de la National Milk Producers Federation.

Le Canada serait non conforme à l’ALENA et l’OMC !

Les programmes canadiens sont perçus chez nos voisins du sud comme conçus pour décourager l'usage des exportations de produits laitiers en provenance des États-Unis. Les sénateurs craignent l’aggravation d’une situation économique déjà difficile pour les producteurs laitiers américains et soulèvent l’idée que cela aille à l’encontre de la conformité avec l'ALENA et l'OMC. Le Canada pourrait donc par ces nouveaux programmes ``entraver le commerce des produits laitiers" entre les deux pays.

Jim Mulhern, président et chef de la direction de la National Milk Producers Federation (NMPF), a félicité les sénateurs pour leur sortie : ``Cette lettre vient à un moment critique pour le commerce et le bien-être des producteurs laitiers de l'Amérique. Nous apprécions l'attention des sénateurs sur l'importance de tenir un de nos plus importants partenaires commerciaux à ses engagements internationaux``

Vu de l’autre côté de la frontière, Le Canada aurait donc mis en place une politique profondément problématique permettant  d'ériger intentionnellement des obstacles à l'importation de produits laitiers au détriment des investissements que les entreprises américaines laitières réalisent.