RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Non au serment d’honneur !



Michel Duclos, président du syndicat des producteurs libres du Témiscamingue a écrit à La Vie agricole pour transmettre une copie du serment d’honneur que l’UPA aurait présenté à des syndicats de base dans sa région. Et voici ses commentaires qui accompagnaient le document : 

« Je vous fais parvenir une copie du fameux ``serment d’honneur`` que notre président du syndicat de base du secteur-est du Témiscamingue avait refusé de signer avant de consulter son conseil d’administration en 2010. Et aussi voici le contexte dans lequel le tout s’est déroulé : Monsieur Réjean Comeau, alors président régional de l’Abitibi-Témiscamingue, présent à notre réunion générale annuelle nous piqua une colère à cause du dévoilement du serment d’honneur, dont il était très fier, parce que tout ceci devait rester secret et confidentiel. Nous avions des réserves sur le fait que notre président de base ne pouvait informer, discuter ou consulter ses membres sur quoi que ce soit qui se déroulait aux réunions du régional, sur cet aspect secret et confidentiel. Pour se justifier M. Comeau nous a dit : `` Le syndicalisme est complexe et les agriculteurs n’ont ni les connaissances, ni la formation nécessaire pour prendre des décisions éclairées pour le développement de l’agriculture``.

Cette explication, cette justification et cette confidentialité en plus de l’humeur de notre président régional a fait que notre conseil d’administration de base a refusé à l’unanimité de signer ce serment d’honneur. Ce n’est pas de ce genre de syndicat qu’on voulait. Nous étions pour la participation, la consultation et l’ouverture.

Michel Duclos, président de L’union des producteurs libres du Témis.