RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La CAQ veut améliorer le développement économique des régions

LVA ,

François Legault, chef de la Coalition Avenir (CAQ) Québec et Sylvie D’Amours, députée de Mirabel et critique en matière agricole au Québec (CAQ), s’allient pour demander l’accès à Internet haute vitesse sur tout le territoire québécois afin d’amener des solutions sur la table et d’améliorer le développement économique de nos régions.

Accès internet haute vitesse: un droit !

L’accès internet haute vitesse est un droit disent de concert François Legault et Sylvie D’Amours.

Dans un discours prononcé à l’occasion du 75e congrès de la Fédération québécoise des municipalités, le chef caquiste a mis de l’avant une proposition concrète pour un accès à Internet haute vitesse digne du 21e siècle. Inquiets du déficit numérique persistant dans plusieurs régions du Québec, François Legault et Sylvie D’Amours ont soutenu que l’accès à Internet haute vitesse ne devrait pas être un luxe, mais bien un droit.

« J’ai moi-même interpellé la ministre Anglade à ce propos concernant les municipalités d’Oka et de Mirabel en juin dernier. Nous ne sommes pas en région éloignée, mais bien dans la Communauté métropolitaine de Montréal. À mon sens, si nous voulons nous assurer du développement économique, culturel et social de nos régions, il est impensable de laisser perdurer une situation où tous n’ont pas accès à Internet haute vitesse » a insisté Sylvie D’Amours.

Après l’électrification des campagnes, l’accès à Internet haute vitesse, dit Legault

« C’est un projet gagnant-gagnant. L’électrification des campagnes était un projet essentiel au XXe siècle. L’accès à Internet haute vitesse est celui du XXIe siècle. Il faut foncer et donner de vrais moyens à nos MRC, les encourager à être les maitres d’œuvre de ces projets. Il faut établir un véritable partenariat avec elles ! Cette infrastructure du 21e siècle doit être accessible à tous les Québécois et toutes les entreprises, peu importe, où elles se trouvent », a conclu le chef caquiste.