RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

José Bové pourrait contester son expulsion

Yannick PATELLI ,

Juste avant 22h, alors que la soirée pour laquelle il était venu afin de s’exprimer contre l’Accord de libre-échange Canada-Europe (AECG) à Montréal, était terminée, La Vie agricole apprenait de la bouche de Louis-Serge Houle de la CSN, responsable des communications de l’évènement, que José Bové venait d'entrer au Canada mais que son passeport lui avait été retiré.

«José Bové sera donc expulsé demain», de confirmer M. Houle selon les informations qu'il détenait ce soir. La conférence du mercredi 12 octobre a donc été devancée à 10h30. Me Handfield, avocat spécialisé en immigration consulté en soirée par La Vie agricole précise qu'une fois sur le territoire «José Bové a 15 jours pour contester la décision de l'agent devant la cour fédérale».

Reste à savoir ce que décidera donc dans les heures qui viennent l’élu européen !

Crédit Photo: RTL