RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’UPA conteste la position de Paradis

LVA ,

Suite à notre article paru ce matin sur notre site internet et intitulé : «Bientôt des remboursements de taxes sans être membre de l’UPA !», L’UPA, par la voie de son conseiller principal aux affaires publiques et relations médias, Patrice Juneau, conteste la version émise par le cabinet du ministre Paradis. 

M.Juneau précise dans son message qu’il ne faut pas confondre cotisation et membership et il a fait parvenir ces liens à La Vie agricole.

1)Mesure annoncée en mars 2016 (discours sur le budget). Réf. p. A.70 http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2016-2017/fr/documents/PlanEconomique.pdf et p. A.107 http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2016-2017/fr/documents/RenseignementsAdd.pdf

2)Il ne faut pas confondre cotisation et membership. Payer sa cotisation syndicale est une obligation légale. Être membre d’un syndicat est un choix. C’est vrai en agriculture comme dans tous les secteurs syndicaux. Pour bénéficier du programme, il fallait avoir payé sa cotisation à l’association accréditée, et non être membre. Réf. : http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/taxes/conditionsdadmissibilite/Pages/conditionsdadmissibilite.aspx

Reste à voir si les changements que veut apporter le ministre Paradis à cet imbroglio seront assez clair. Il lui suffirait de sortir en disant : « Oui ma volonté est de permettre à chaque producteur de choisir son syndicat librement et je vise à changer la loi sur le monopole syndical.»

Il a souvent agi pour laisser croire qu’il se dirigeait vers cela. Seul l’avenir le dira. À suivre !