RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

AECG/CETA:Les Wallons se rallient mais le Canada attend un engagement ferme avant de prendre l’avion !

LVA ,

 Le premier ministre belge, Charles Michel, vient d’annoncer la conclusion d'un accord avec la Wallonie sur le traité de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et le Canada. La Belgique, de par le veto de la Wallonie, était le dernier État des 28 membres de l'UE qui bloquait la ratification de l'entente. Le Canada quant à lui attend un engagement ferme avant de se déplacer en Europe pour signer. 

Les points de litige sur les importations agricoles et le système d'arbitrage des litiges commerciaux entre les entreprises et les États se seraient réglés dans les dernières heures.  La pression mise ces derniers jours par Paul Magnette, premier ministre de la Wallonie, aurait permis de modifier le système d'arbitrage en assurant que les litiges seront entendus par des juges publics plutôt que privés. Il reste maintenant à porter cette nouvelle version de l’accord devant les parlements pour signer l’entente de libre-échange avec le Canada. Paul Magnette s’est rallié à l’Europe et parle aujourd’hui d’une avancée importante pour tous.

Le Canada attend un engagement ferme

Les parlements belges ont jusqu’à ce soir minuit (Heure européenne) pour signer cette nouvelle version. Il faudra ensuite que les parlements respectifs des États européens signent à leur tour. On se dit optimiste du côté du Canada mais prudent tant que l’accord n’est pas signé. Justin Trudeau ne partira donc pas en Europe le 27 octobre comme nous le confiait Amir Khadir il y a quelques jours. Seul un engagement ferme de tous les parlements européens amènera Justin Trudeau à se déplacer.

Crédit Photo: Huffington Post