RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les efforts de valorisation de l'industrie acéricole québécoise et canadienne appuyés par le gouvernement canadien

LVA ,

Le 8 novembre dernier, le député de Shefford et membre du Comité permanent de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire à la Chambre des Communes, Pierre Breton, au nom du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé un investissement totalisant plus de 1,2 million de dollars dans l'industrie acéricole pour faire valoir les caractéristiques et les bienfaits des produits de l'érable sur les marchés canadien et internationaux.

Les projets annoncés permettront au gouvernement fédéral de réaliser deux de ses objectifs, soit de renforcer le secteur canadien de l'agriculture au moyen d'investissements clés dans la science d'exploration et l'innovation, et de créer de bons emplois dans l'industrie de la transformation des aliments, par des investissements clés qui ajoutent de la valeur au secteur canadien de l'agriculture.

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a investi 965 000 $ dans les projets de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) visant à démontrer que le sucre et le sirop d'érable sont des produits sucrants de qualité supérieure et que les produits de l'érable peuvent se tailler une place dans le marché de la nutrition sportive.

Le Centre ACER, qui collabore avec les chercheurs du Centre de recherche et de développement d'AAC à Saint-Hyacinthe, a reçu une contribution de 269 000 $ afin de développer les capacités du système automatisé SpetrACER qui assure l'authenticité, la saveur et l'arôme du sirop d'érable.

« Le gouvernement appuie avec fierté ces projets qui feront mieux connaître aux consommateurs les caractéristiques, les bienfaits et les qualités des produits de l'érable. Leur intérêt croissant générera plus d'emplois et de revenus, et d'importantes retombées économiques dans l'Est du Canada. » a déclaré Pierre Breton.

« Les producteurs acéricoles du Québec ont toujours investi dans la recherche et ces projets permettent d'élever l'érable à un niveau supérieur. Nous sommes reconnaissants de l'appui financier d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. L'érable est l'emblème du pays et nous sommes fiers d'y faire honneur. » de dire Serge Beaulieu, président, Fédération des producteurs acéricoles du Québec