RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

ITA: le maire de La Pocatière attend toujours le ministre de l’Agriculture

Jean-Pierre LEMIEUX ,

Malgré plusieurs démarches, une lettre au premier ministre et une au MAPAQ, et plusieurs communications avec le député local, le maire de La Pocatière, M. Sylvain Hudon, est toujours sans réponse au sujet de l'avenir de l'Institut de technologie agricole (ITA) ni au sujet d'une rencontre avec le ministre de l'Agriculture, une rencontre mainte fois demandée.

Le maire Hudon répète ce que les élus du Kamouraska ont écrit au premier ministre : « Le statu quo n'est pas une option ». En entrevue, le maire a aussi expliqué que le milieu voulait une solution qui rassemble le plus grand consensus possible.

C'est vrai que les élus recommandent de donner suite au rapport Pronovost sur l'avenir de l'agriculture à propos de l'ITA (la recommandation #17) mais ils veulent aussi que le MAPAQ et le Ministère de l'Enseignement supérieur (MESRS) se concertent pour continuer leur collaboration. Le cégep doit faire partie des discussions. « Moi j'aime mieux l'union fait la force que diviser pour régner » d'ajouter le maire Hudon.

Où est Paradis ?

Faisant remarquer que lors de la visite de la ministre Hélène David à La Pocatière, la directrice générale du cégep, Mme Marie-Claude Deschênes, avait invité le maire Hudon, le préfet élu M. Yvon Soucy et le maire de Sainte-Anne, M. Rosaire Ouellet à rencontrer la ministre. « Je ne peux pas croire que le ministre Paradis ne peut pas partir de Québec pour venir nous voir » de dire le maire.