RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Accord Canada-Europe : l'UPA prend acte des engagements du ministre Maxime Bernier



COMMUNIQUÉ - QUÉBEC, le 5 déc. 2013 /CNW Telbec/ - L'Union des producteurs agricoles prend acte des engagements du ministre d'État à l'Agriculture, Maxime Bernier, au regard des compensations à venir pour les producteurs laitiers et fromagers québécois, en marge de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Europe.

Rappelons que les grands perdants de cette entente sont nos fromagers artisanaux et nos producteurs de lait de vache, de chèvre et de brebis, les 17 700 tonnes additionnelles de fromages européens sur le marché canadien dépassant de beaucoup les possibilités de croissance du secteur. M. Bernier s'est engagé devant les quelque 400 délégués de l'Union réunis en Congrès général annuel à prendre connaissance des pertes estimées par les producteurs et d'y donner suite à leur satisfaction, au point d'obtenir une ovation debout à son retour au Congrès général de l'an prochain.

Les délégués de l'Union ont aussi interpelé M. Bernier sur les impacts de la réforme de l'Assurance-emploi, cette dernière compromettant, dès cette année, l'accès à une main-d'œuvre saisonnière qualifiée, disponible et essentielle à la pérennité du monde agricole. À ce sujet, le ministre a indiqué que son gouvernement n'avait pas l'intention de suspendre la réforme et que le bilan de cette dernière ne serait fait qu'un an après son entrée en vigueur, c'est-à-dire en début d'année prochaine.

Pour l'Union, cette réponse est insatisfaisante, car il sera trop tard l'an prochain pour récupérer les employés saisonniers perdus en cours d'année en raison de la réforme. Il est impératif de suspendre dès maintenant l'application de cette réforme, ou à tout le moins y reconnaître la spécificité du secteur agricole, et procéder à une véritable étude d'impact, quelque 30 000 des 39 000 emplois temporaires en agriculture étant occupés par des travailleurs saisonniers.

 

Source : Éliane Hamel
Directrice, Service des communications
450 679-0540, poste 8235