RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’étonnant train de vie d’un patron de syndicat agricole !

LVA ,

Xavier Beulin, président du groupe Avril-Sofiprotéol et président du plus gros syndicat agricole en France, la FNSEA, envisage de se représenter à la présidence de celui-ci en 2017. Mediapart a enquêté sur son patrimoine et il s’avère qu’entre 2003 et 2007, Xavier Beulin, locataire à Paris dans le chic XVIème arrondissment, a acheté une maison et un immeuble à Orléans, puis un terrain en Tunisie où il s’est construit une villa. Comme quoi le syndicat pour certains ça rapporte, pourrait-on dire !

Médiapart, le site d’enquête, dévoile aussi que Xavier Beulin s’est associé avec sa femme dans une SCI qui loue des locaux à Carrefour, l’un des principaux distributeur en France. Pas banal pour un président de syndicat d’agriculteurs. Xavier Beulin se dit encore paysan mais de nombreux producteurs lui reprochent de s’être éloigné de la réalité pour se rapprocher du pouvoir politique et financier.

Son élection à la présidence en 2010 a été vécue comme un putsch au sein du syndicat de la FNSEA rapporte Médiapart. Traditionnellement présidé par un éleveur, l’entrée à la tête du syndicat agricole d’un représentant du groupe géant de l’agroalimentaire Sofiprotéol, fondé par des associations de producteurs d’oléagineux et de protéagineux,  et aujourd’hui rebaptisé Avril n’est pas sans surprendre. Le groupe qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros est aussi fournisseur  des aliments aux éleveurs, à travers sa filiale Sanders. Initialement dirigeant de la Fédération des producteurs d’oléagineux et protéagineux (FOP), Xavier Beulin est perçu comme un acteur important de l’industrialisation de l’agriculture et de la concentration des exploitations.

Il est aussi représentatif pour plusieurs d’un nouveau modèle de “grands paysans” apparus sur certains territoires, parfois extérieurs au monde agricole, qui délèguent le quotidien à des chefs de culture et ne mettent plus les pieds sur leurs terres.

Mediapart dit avoir retrouvé ce qui tient lieu de ferme à Xavier Beulin. «C’est une grange, ouverte à tous les vents, sur laquelle un écriteau et une simple boîte aux lettres signalent le siège de la société agricole du dirigeant syndical : l’EARL Quadrige. Une ferme fantôme, qui ne dispose même pas d’un lavabo…», est-il précisé.

Xavier Beulin a réagi sur son compte twitter en qualifiant l'article de partiel et partial.