RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L'expansion de la connectivité à large bande est une bonne nouvelle pour les collectivités agricoles

LVA ,

La Fédération canadienne de l'Agriculture (FCA) se réjouit de l'annonce du gouvernement fédéral qui va investir pour améliorer l'accès à large bande dans les collectivités rurales et éloignées dans le cadre du Programme Brancher pour innover. Le gouvernement investira 500 millions de dollars d'ici 2021 dans le programme, et l'accent qu'elle mettra sur l'amélioration de l'infrastructure de base améliorera la connectivité dans les collectivités où se trouvent les fermes et autres entreprises agricoles. 

« Les dirigeants agricoles sont heureux du fait que le ministre de l'Innovation Navdeep Bains a reconnu que les Canadiens dans les régions rurales ont besoin d'avoir accès à Internet haute vitesse pour participer pleinement à la démocratie, à notre économie et à notre mode de vie. Alors que nous attendons avec impatience d'en savoir plus, nous sommes encouragés de voir que la connectivité sur le dernier mile a été mentionnée dans les nouvelles mesures », a déclaré le président de la FCA, Ron Bonnett.

De nombreuses collectivités partout au Canada qui sont considérées comme rurales - généralement définies comme ayant une population inférieure à 30 000 habitants - ont accès à Internet haute vitesse dans le centre de leur localité. Toutefois, l'accès reste insuffisant pour de nombreux ménages et entreprises situées à l'extérieur de ce centre.

Comme c'est le cas dans les autres industries, la compétitivité en agriculture dépend de plus en plus de la technologie avancée axée sur l'accès aux données. Sans l'infrastructure qui permet de répondre aux spécifications de cette technologie, les fermes canadiennes et les communautés rurales continueront de manquer des possibilités offertes par la technologie. Ces dernières années, la FCA et ses membres ont continuellement insisté sur l'importance de cette infrastructure.

« Il est très important pour le gouvernement fédéral de comprendre que la connectivité sur le dernier mile est vitale, alors qu'il examine les demandes de financement. Si les investissements dans l'infrastructure de base se feront grâce à des partenariats avec les fournisseurs de services, nous pouvons nous attendre à des gains significatifs en matière de connectivité sur le dernier mile. »