RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Taxes: Philippe Couillard persiste et signe et évoque le rôle de l’Union paysanne !

LVA ,

Philippe Couillard ne veut pas retarder d'un an la refonte du programme de crédit de taxe foncière des terres agricoles. Il préfère parler avec les agriculteurs. C’est ce qu’il a déclaré hier au journal Le Quotidien, comme il l’avait confié à La Vie agricole en exclusivité le 13 décembre dernier.  Il se réfère par ailleurs à une information divulguée par l’Union paysanne pour faire contrepoids aux attaques de L’UPA.

 «Je n'ai pas l'impression que les agriculteurs ont l'heure juste sur cette question. Je regarde la communication qu'a faite l'Union paysanne et qui démontre qu'il y a beaucoup d'agriculteurs qui bénéficient des changements qui ont été annoncés. Et malheureusement, ce n'est pas connu ici. J'ai parlé à des agriculteurs lundi et ils m'ont dit que ça avait des impacts positifs pour eux, alors je pense qu'il faut faire l'équilibre. C'est pour cette raison que nous avons demandé à un expert indépendant de nous donner l'heure juste entre la position du gouvernement et celle de l'UPA. Il faut répéter que les agriculteurs du Québec sont les plus soutenus au Canada.» a confié le premier ministre du Québec au journal Le Quotidien.

Paradis bien en selle

Dans le cadre de sa tournée médiatique il a aussi confié à La Tribune comme il l’avait précisé à La Vie agricole la semaine passée que Pierre Paradis est bien en selle dans son rôle de ministre de l’Agriculture: « C'est moi qui nomme les ministres et Pierre Paradis va rester ministre de l'Agriculture. Je veux envoyer ce message très clair : ils ont avantage à transiger avec Pierre. », a-t-il confié à La Tribune.