RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’avenir du lait canadien une fois Trump dans le bureau ovale ?

LVA ,

Si depuis les années 90, le Canada s’est fait le chantre du libre-échange,  cela lui a plutôt été profitable en raison de son besoin majeur d’exportation dans de nombreux domaines d’activité. Toutefois si encore sous l’air Obama, la collaboration Canada/États-Unis se faisait sous le signe d’un libre-échange assumé par tous, la dynamique risque de changer diamétralement avec l’arrivée de Donald Trump dans le bureau ovale. De quoi décourager un président sortant chez nos voisins du sud mais probablement aussi plusieurs producteurs laitiers au Canada ! Cette semaine La Presse nous apprenait que, Les producteurs laitiers américains demandent à Donald Trump qu'il place dans son collimateur les pratiques «protectionnistes» du Canada dans ce secteur !

Selon une coalition regroupant l'International Dairy Foods Association, la National Milk Producers Federation et l'U.S. Dairy Export Council, le Canada compte implanter un programme national qui limitera les importations des États-Unis en violation de l'ALÉNA et des règles de l'Organisation mondiale du commerce nous a appris La Presse. Les Producteurs de lait américains verraient d’un mauvais œil la politique de prix adoptée en avril par l'Ontario qui nuirait aux exportateurs américains de lait diafiltré utilisé comme ingrédient dans de nombreux produits. Cette nouvelle entente canadienne aurait entraîné la perte de milliers d'emplois aux États-Unis précise La Presse.

 «La totalité du secteur laitier américain s'en ressent. Les prix du lait chutent à l'échelle nationale en raison des pratiques commerciales du Canada (…) Il est certain que ces politiques ont été mises en vigueur avec l'intention de bloquer les importations des États-Unis et constituent des violations directes du Canada»», ont écrit Les Producteurs laitiers américains.

 Les Producteurs laitiers du Canada ont déclaré à La Presse vouloir suivre attentivement la situation. Des discussions sont encore en cours sur la modernisation du système de gestion de l'offre, a affirmé à La Presse, le président et chef de la direction de l'Association des transformateurs laitiers du Canada.

L’arrivée de Trump au pouvoir risque d’ébranler les colonnes du temple dans le monde laitier !