RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Producteurs à proximité: un pas de plus

Jean-Pierre LEMIEUX ,

Si l'épicerie locale met en valeur les aliments produits dans la région, c'est un nouveau marché qui s'ouvre pour les producteurs locaux. Les marchés publics d'été ont favorisé l'achat local, mais l'arrivée des producteurs locaux bien identifiés dans l'épicerie du quartier va donner un coup de pouce supplémentaire à longueur d'année.

Sept producteurs de la région de L'Islet s'afficheront désormais au Marché Aubonne, le Tradition de L'Islet. Pour le propriétaire, M. Jude Bonneau : « Notre mise en marché de proximité profite à un grand nombre de personnes qui n'ont pas à faire de grandes distances pour s'approvisionner. Cette proximité favorise le développement d'occasions d'affaires dans la région et, par conséquent, une plus grande visibilité des produits régionaux. »

Cette action a été mise en place grâce à la collaboration de l'UPA de Chaudière-Appalaches qui a reçu 16 091$ financé par l'entente Canada-Québec Cultivons l'avenir2. Cet argent sert à soutenir les projets d'identification des producteurs et transformateurs locaux.

Le producteur ne peut pas être dans le champ et en même temps avec le consommateur d'autant plus que la mise en marché est aussi un grand défi pour le producteur. M. Alain Talbot, membre du Comité de développement de l'agriculture (UPA de Chaudière-Appalaches) estime que « ce lien avec le marché est parfait pour développer l'agriculture ».

Les producteurs peuvent vendre à la ferme, dans les marchés publics et maintenant à l'épicerie du quartier. «Ça fait longtemps que je travaille avec les produits régionaux pour développer le plus possible ce créneau-là parce que les gens veulent avoir ces produits et c'est plus facile d'aller au marché qu'à la ferme ». Pour le moment il y a sept producteurs d'impliqués, mais « On est prêt à faire de la place » d'ajouter M. Bonneau qui rappelle aussi que son magasin sert de dépôt l'automne pour les paniers des producteurs bio de la région.

Par ailleurs, maintenant que les vins locaux peuvent aussi être vendus dans les épiceries, cela rapproche d'autres producteurs aux consommateurs. Il y a d'autres expériences ailleurs dans la région de Chaudière-Appalaches comme à Montmagny, Saint-Anselme, Saint-Damien et bientôt à Saint-Georges, mais il est trop tôt pour parler d'impact.

Le préfet de la MRC de L'Islet, M. Jean-Pierre Dubé, a profité de l'occasion pour rappeler que le Plan de développement de la zone agricole, réalisé par la MRC, révèle qu'il y a une possibilité de développement, car il y a des terres de disponibles. « Développer le milieu par l'économie en occupant le territoire » a lancé le préfet qui admet que la baisse de population dans sa MRC rend la situation difficile.

 

Sur la Photo: M. Jude Bonneau, co-propriétaire du Marché Aubonne de L'Islet, travaille depuis longtemps à la promotion des produits régionaux. Maintenant sept producteurs locaux s'affichent et vendent leurs produits dans ce magasin.