RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

« L’Europe est une réelle opportunité» - Côté

Yannick PATELLI ,

Jean-Guy Côté, directeur associé de L’Institut du Québec a souligné lors de la journée «transformation» du Sommet de l’Agriculture, l’importance  pour l’industrie alimentaire de diversifier ses marchés en raison du vieillissement de la population au Québec et de miser sur l’Europe. 

« Le vieillissement de la population au Québec, c’est aujourd’hui. La marge de croissance est donc très limitée. On risque de rester jusqu’en 2035 autour de 1,35 % de croissance par an en moyenne et cela crée un problème de productivité au Québec.», a-t-il dit.

Sur l’Accord de libre-échange dont la signature est imminente, il rappelle que « 90 % de l’accord est applicable sans le vote des parlements souverains.»

Mais il voit dans cet accord des points très positifs comme la mobilité de l’emploi et croit que le Québec peut se tailler une place à l’exportation dans une Europe loin d’être monolithique dans la définition de ses marchés. Il rappelle par ailleurs les similitudes d’affaires entre le Québec et l’Europe méridionale ( France, Italie, Espagne, etc.).

« Il y a de véritables opportunités à saisir en Europe. Si on prend juste l’exemple de la canneberge qui a un droit de douane de 17,6 % aujourd’hui et de 0 % après la signature de L’AECG, on voit bien que le potentiel est réel. » dit-il.